Incarnez un Hero recherché par l'Etat, un Villain pourchassant les Heroes ou encore un mortel dans la lutte entre le Bien et le Mal.
 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Balade spontanée

Aller en bas 
AuteurMessage
Choukette
Special
avatar

Nombre de messages : 127
Points : 3646
Réputation : 6
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
250/500  (250/500)
Pouvoir: Métamorphose

MessageSujet: Balade spontanée   Sam 7 Fév - 21:17

Choukette venait de planter sa soeur dans la salle de réunion. Elle avait eu un gros besoin de prendre l'air en voyant ces gens tous si droits, si corrects, polis...si ennuyeux. Ca l'avait asphyxier rien qu'à les voir !
Elle avait donc décidée de prétexter un rendez-vous avec un autre actionnaire et s'était échapper discretement.
Elle sourie, non, courir comme une folle en manquant de te prendre la porte vitrée qui n'avait pas eu le temps de s'ouvrir automatiquement n'était pas vraiment discret. Enfin, pour un aveugle et sourd peut-être, question de point de vue !

Choukette se balada donc, se mordillant les lèvres, faisant craquer ses doigts. Deux purs tic qui en énervaient certains. Tant mieux.
Elle shoota dans une canette, prit une grande bouffée d'air frais, fais craquer sa nuque, regarde les gens. Un couple, prenez une chambre. Une vieille, va à la maison de retraite. Un gosse, retourne dans ton bac à sable. Un mot gentil pour chacun, une petite pensée, juste comme ça...
Elle aurait bien piquer un sprint mais disons que ses chaussures à talons (elle allait tuer sa soeur une fois qu'elle aurait retrouvée ses baskets que son adoraaable ainée avait planqué dans un coin de la maison ! Ou du bureau. Voir du quartier. Elle allait la tuer.) ne lui permettait pas cette activitée...Elle accéléra cependant le pas mais ne fit pas attention et butta dans quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Shelley

avatar

Nombre de messages : 49
Points : 3619
Réputation : 9
Date d'inscription : 16/02/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
100/500  (100/500)
Pouvoir: Guérison ou mort

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Mer 18 Fév - 6:37

Adam n'était en ville que depuis quelques mois, mais il avait déjà tout compris à la vie d'un saltimbanque New-Yorkais. Son job consistait en se trouver des cafés où jouer et squatter un banc du parc pour jouer un petit récital lorsque l'occasion se présentait.

Voilà pourquoi, violon à la main, il était parti ce matin (dès qu'il s'était réveillé, c'est à dire pas très tôt) en direction de Central Parc, dans l'espoir de se faire un peu d'argent.

Et vous seriez étonnés de savoir combien de Mamies promènent leurs chiens à cette heure et s'arrêtent pour écouter un air de violon avant de donner une petite pièce à ce charmant garçon au sourire séducteur.

Tout ça pour dire qu'en quelques heures Adam avait largement gagné sa journée, et qu'il avait bien mérité une petite pause clope.

Il était donc en train de s'en griller une, et savourait le plaisir intense de la bouffée de cigarette passant dans ses poumons avant de ressortir à l'air libre via ses narines, lorsqu'il se fit bousculer par une jeune femme. Oh non, Adam ne bougea pas sur le coup, c'était comme une petite secousse.

L'Américain détailla la femme. Elle était jeune, trop jeune pour lui, se prit-il à penser, à regret. Dommage, il se sentait bien seul en ce moment...

Il secoua la tête, comme pour sortir cela de ses pensées, avec un fin sourire nullement dirigé en direction de la jeune femme, mais plutôt pour lui-même. Il y avait des vieux réflexes qui ne partaient jamais...

Adam tira une nouvelle (et dernière) bouffée de sa cigarette, avant de jeter le mégot à terre et de l'écraser précautionneusement du bout du pied, puis il sembla enfin considérer la jeune femme. Voyant qu'elle ne s'apprêtait pas à prendre la parole, il le fit, d'un ton neutre, sans aucun signe sur le visage qui laissait distinguer ses pensées. Il laissait une chance à la jeune femme avant de les dire à haute voix...


"Bonjour..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choukette
Special
avatar

Nombre de messages : 127
Points : 3646
Réputation : 6
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
250/500  (250/500)
Pouvoir: Métamorphose

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Jeu 19 Fév - 18:12

Choukette regarda l'homme qu'elle venait de bousculer, mais resta muette, elle n'aimait pas être regarder. Ensuite elle n'aimait pas etre ignorer, comme si elle etait là pour faire potiche de temps en temps.
Oh un pot de fleur ! il est là depuis quand ? trois semaines ? ah oui c'est vrai !
Nan, ça nan.

Elle se releva donc, avec un peu de mal du à ses talons (ô comme elle revait de ses converses All Stars...) avant de rester planter devant l'homme. Elle devait s'excuser, mais n'avait aucune envie, encore moins de parler. Adieu les politesses mais au revoir aussi l'image de marque de la compagnie si quelqu'un la reconnaissait, ou sacrifice du confort immobile de ses cordes vocales ?

Finalement c'etait lui qui parla :

"Bonjour..."
Genial, elle etait obligée de parler aussi maintenant...Pouvait pas etre muet, hmm ? Nan bien sur. Y'en avait pas assez sur Terre, et ceux qui le sont devraient pas l'etre. Le monde etait mal fait, et t'as toujours pas repondu ma fille, WAKE UP !! Neurone numero 3 ! Neurone numero 3 appelle cordes vocales, repondez !
"Lut...desolé de vous avoir bousculer..."

Quota de la journée en parole avec inconnu atteint.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Davis
Special
avatar

Nombre de messages : 314
Age : 24
Localisation : AU pôel nord XD
Points : 3767
Réputation : 9
Date d'inscription : 22/11/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
1000/1000  (1000/1000)
Pouvoir: Télékinésie

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Ven 20 Fév - 19:02

HJ: Merci Choukette pour tes efforts effectué sur tes posts,sincérement ils sont pas mieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroesrevenge.1fr1.net
Adam Shelley

avatar

Nombre de messages : 49
Points : 3619
Réputation : 9
Date d'inscription : 16/02/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
100/500  (100/500)
Pouvoir: Guérison ou mort

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Ven 20 Fév - 21:31

[HJ: Avec deux misanthropes on va pas aller loin... xD]

Adam attendait une réponse de la jeune femme. Il n'était pas complètement idiot, il avait une certaine éducation, il attendait donc sans rien dire, mais sans un sourire non plus. Il aurait été totalement gentleman, il l'aurait aidée à se relever mais... non, il n'en avait pas envie. Cette fille l'avait juste sorti plutôt brutalement de sa chère pause-clope, et il ne se sentait pas vraiment d'humeur. Et en plus, elle n'avait pas l'air de vouloir s'excuser...

"Lut...désolée de vous avoir bousculé..."

Oh, il avait été mauvaise langue, la jeune femme venait de s'excuser. Pas forcément de gaieté de cœur, mais le geste était là, c'était déjà ça...


"Pas de soucis, cela peut arriver à tout le monde..."
Répondit Adam avant de s'allumer une nouvelle cigarette.

Il regardait la jeune femme sans vraiment la voir, ses pensées étaient dirigées complètement ailleurs, sur ce qu'il s'était promis de faire. Y arriverait-il seulement ? Il lui avait fallu un moment avant de prendre cette décision, et il n'était pas encore sûr de s'y tenir...


"Ouch !"

Adam baissa les yeux sur sa main en revenant brusquement à la réalité. Sans s'en rendre compte, il avait mal placé sa seconde main, et avait fait tomber de la cendre dessus. On voyait déjà apparaître la brûlure. Adam inspira profondément, pour tenter de se retenir. Un simple passage de sa main sur la brûlure et...

... Mais non. Il se l'était promis, il ne le ferait pas, plus maintenant, même si cela pouvait l'aider. Hors de question.

D'un point de vue extérieur, son attitude était étrange. On aurait dit qu'il était sur le point de s'effondrer à cause d'une simple brûlure. Quand, en réalité, il essayait uniquement de se retenir de se guérir. C'était bien plus difficile ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choukette
Special
avatar

Nombre de messages : 127
Points : 3646
Réputation : 6
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
250/500  (250/500)
Pouvoir: Métamorphose

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Sam 21 Fév - 9:19

"Pas de soucis, cela peut arriver à tout le monde"
Oui, en particulier à une Pas Douée par excellence comme Choukette...Elle était foutue de tomber seule, sans aucun facteur ni rien. Elle grimaça à cette idée, lorsqu'elle était tombée dans la salle de réunion comme ça, elle s'était juste emmeler les pieds bêtement, devant une dizaine d'actionnaire...Ouais logique, elle a accusé le sol, normal quoi...
L'homme la regarda avec des yeux vitreux, elle était repartie pour le coup du pot de fleur ou quoi ?


"Ouch !"


Ah nan, simplement dans ses pensées, le gars...A l'air de boxé dans la meme catégorie de PDJMEBPUR (Pas Doué Je Me Blesse Pour Un Rien) Il ne semblait pas vouloir faire grand chose pour la brulure deja presente...

"Il faudrait soigner ça..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Davis
Special
avatar

Nombre de messages : 314
Age : 24
Localisation : AU pôel nord XD
Points : 3767
Réputation : 9
Date d'inscription : 22/11/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
1000/1000  (1000/1000)
Pouvoir: Télékinésie

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Sam 21 Fév - 14:16

(re HJ;(et après j'arrête)Quand je fais une remarque méchante on m'engueule mais quand j'en fais une gentille on dit rien,on peut me dire pourquoi et ou moins faire un commentaire surtout que clui de Thal j'ai rien pigé)

PNJ


Jacob le volatile,appelé plus communément pigon volait tranquillement dans ce soleil,le printemps arrivait ? Ca il l'ignorait,tout ce qui était sur c'est que il était a la recherche de bonne nourriture,arrivé à central park il se déposa grignotta quelque miette de pain et repartit pour faire sa tournée de central park.

C'est a ce moment la qu'une envie le prit,vous connaissez c'est petite chose de la vie qui vous prenne beaucoup de temps heureusement pour Jacob le volatile en tant que pigeon ce genre de besoin était assuré même en vol c'était comme les grande- boite -volante- oiseau- contenant- des -hommes Jacob était de première classe,enfin quoi qu'il en soit cette envie était très forte.Et donc il passa au-dessus d'une femme(toi choukette) et d'un bonhomme(toi Adam) et c'est au dessus du bonhomme que le besoin ce fit ressentir.Jacob ne connaissant pas ces jeunes gens n'hésita pas a ouvrir le compartiment dites "mines anti-personnel".

Une trainé blanchâtre chuta pour atterrir sur l'homme.Jacob atterrit a quelque mètres de là pour observer les dégats.Après tout cela pouvait devenir marrant.

(HJ:désolé je m'embêtais,pour ceux qui on pas compris c'est une fiente la trainée blanchâtre,)

(HJ Thalia:Jacob le volatile = Jacob Black ??? NON NON *part en sifflottant en levant les yeux* promis *croise les doigt car il ment* XD ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroesrevenge.1fr1.net
Adam Shelley

avatar

Nombre de messages : 49
Points : 3619
Réputation : 9
Date d'inscription : 16/02/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
100/500  (100/500)
Pouvoir: Guérison ou mort

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Dim 22 Fév - 17:50

"Il faudrait soigner ça..."

Adam regarda la fille comme si elle venait de lui parler du rôle de la bergeronnette cendrée dans les marécages du Sri Lanka : d'un air de n'y rien comprendre.

*Mais de quoi elle parle ?!*


Puis la lumière se fit alors que le musicien prenait une nouvelle bouffée de sa drogue préférée. Ses yeux se posèrent sur la marque rouge, toujours brûlante mais commençant à se calmer, sur sa main gauche. Il releva les yeux vers la jeune femme.


"Oh non, ce n'est rien Mademoiselle, ça va déjà mieux."

Il allait rajouter quelque chose, mais un bruit désagréable et la sensation d'un poids nouveau dégoulinant sur sa chemise lui fit tourner la tête vers son épaule droite, remarquant par là-même l'étendue des dégâts.


"Ben voilà, il ne manquait plus que ça..." soupira Adam en tirant une dernière fois sur sa clope avant qu'elle aille rejoindre le précédent mégot à terre.

Il jeta un coup d'oeil au pigeon qui venait de se poser un peu plus loin, comme pour le narguer, leva les yeux au ciel en signe d'agacement et, dans un geste des plus naturels, Adam retira sa chemise, se retrouvant torse-nu, avant de se diriger vers la fontaine d'eau potable, juste à côté, où il entreprit de laver rapidement sa chemise nouvellement tâchée.


"Voyons le positif de la situation, déclara Adam en direction de Choukette tout en frottant énergiquement le vêtement. Cet abruti de pigeon ne vous a pas touché, et l'eau froide est très bonne pour les brûlures..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choukette
Special
avatar

Nombre de messages : 127
Points : 3646
Réputation : 6
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
250/500  (250/500)
Pouvoir: Métamorphose

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Dim 22 Fév - 20:12

"Oh non, ce n'est rien Mademoiselle, ça va déjà mieux."

Axel regarda quand meme la brulure. ça n'avait pas l'air, mais s'il le disait...et puis ce n'etait pas son probleme...


"Ben voilà, il ne manquait plus que ça..."

Beurk. Qu'on crame tous les pigeons, c'est pas comme s'ils apportaient des trucs sur Terre...Et la grippe avière hein ? a part ça ils servaient a rien !

"Voyons le positif de la situation, Cet abruti de pigeon ne vous a pas touché, et l'eau froide est très bonne pour les brûlures..."

ouais, faut dire si le pigeon l'avait toucher, peu importe les gens, elle aurait transformer son bras en filet pour attraper le piaf et l'aurait pietiner à mort...Bye bye Jacob le pigeon !


"Le mauvais c'est que vous allez attraper froid..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Shelley

avatar

Nombre de messages : 49
Points : 3619
Réputation : 9
Date d'inscription : 16/02/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
100/500  (100/500)
Pouvoir: Guérison ou mort

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Mar 24 Fév - 18:56

"Le mauvais c'est que vous allez attraper froid..."

Adam, plongé dans le lavage de sa chemise, mis un temps avant de réaliser que la jeune femme lui parlait à lui. Il fallait dire qu'Adam n'était pas du genre à souffrir du froid, il n'avait donc pas l'habitude de se sentir concerné lorsque l'on parlait de ce genre de choses... Pour tout dire, l'appartement qu'il sous-louait pour le moment, personne n'en voulait car il n'y avait pas le chauffage... Ce qui expliquait pourquoi le loyer était si bas...

Bref, tout cela pour dire que, lorsqu'il réalisa que c'était bien à lui qu'on s'adressait, Adam haussa les épaules.


"Bah, le froid New-Yorkais est bien loin du froid Sibérien, alors ne vous faites pas de souci pour ma santé..."

Le ton abordé par Adam était plutôt froid, lui aussi. Il commençait à s'approcher d'un sujet qu'il n'avait pas particulièrement envie d'aborder, et le sourire qu'il avait laissé légèrement paraître un peu plus tôt avait complètement disparu.

Sans rien ajouter, il sortit enfin la chemise de l'eau et, sans l'essorer, commença à tenter de la faire claquer au vent par de grands mouvements de bras, ce qui entraîna évidemment de nombreuses éclaboussures, non seulement sur lui, mais aussi sur cet abruti de pigeon qui n'avais pas bougé (bien fait pour lui d'ailleurs), et surtout sur la jeune femme qui se tenait non loin.


"Oups, désolé..." fit Adam, d'un air tout sauf désolé justement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choukette
Special
avatar

Nombre de messages : 127
Points : 3646
Réputation : 6
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
250/500  (250/500)
Pouvoir: Métamorphose

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Mar 24 Fév - 20:48

"Bah, le froid New-Yorkais est bien loin du froid Sibérien, alors ne vous faites pas de souci pour ma santé..."

ça, elle risquait pas, il creverait devant ses yeux elle enjamberait le corps. Siberie ? Pourquoi il y etait pas rester hm ? Un cretin de plus à NY, y'en avait pas besoin.

Lorsqu'il secoua sa chemise, elle reçu des gouttes, cela ne la derangeait pas, elle s'en foutait, elle passait des heures sous une pluie torrentielle...


"Oups, désolé..."

C'est ça, on y croit...T'as l'air aussi desole que si on t'annonçait qu'un chat en Suisse venait de griffer un piaf à la con...Choukette en avait marre, elle voulait rentrer chez elle pour preparer de quoi se venger de sa soeur (Où avait-elle mis son flingue ? Le lave vaisselle ? Le frigo ? A coté des shampoings ? Elle ne savait plus)

"C'est rien" Elle s'en foutait, elle l'avait dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Davis
Special
avatar

Nombre de messages : 314
Age : 24
Localisation : AU pôel nord XD
Points : 3767
Réputation : 9
Date d'inscription : 22/11/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
1000/1000  (1000/1000)
Pouvoir: Télékinésie

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Jeu 26 Fév - 18:58

PNJ


Jacob le volatile observait du coin de l'oeil enfin de ce que lui permettait sa vue panoramique les deux individus.Des evenements assez banal se passèrent.Les deux individus roucoulait tranquillement,le bonhomme qui passant par là ressemblait très fort à un dindon été occupé a lavé quoi!!! son plumage dans la fontaine suite au largage de mine antipersonnel de Jacob qui n'avait pas eu l'ai de l'affecté plus que ça.

Tandis qu'a coté la bonne femme qui elle devait se rapprocher très fort du vautour avait l'air de s'ennuyer très fort.Jacob décida de remédié a ce problème surtout que ce jour là il se sentait d'humeur a emmerder un dindon et un vautour.

Jacob prit son envole vers un batiment au milieu du parc.Batiment ou lui et ses amis volatiles largueur de mine anti-personnel se retrouvait pour joué au plum-poker.C'était un chouette jeux mais au début lorsqu vous perdiez vous deviez vous arracher une plume ce n'était pas toujours des plus chouette.Un souvenir revint à la caboche de Jacob,il se souvenait une fois que son amis Billy s'était retrouvé complétement déplumé,il ressemblait à une poule c'était vraiment interressant a voir.Ce soir là ils avient bien rigolé.

Quoi qu'il en soit maintenant il s'approchait du repères de ses amis.Une fois arrivé il regarda autour de lui et vit ses amis occupé a faire leur toilettes.

"Les gars venez j'ai trouvé un endroit de répétition ca vous dit !! allez go suivez moi"

Jacob le volatile regarda c'est amis ce préparer a toute vitesse au bout de quelque seconde ils partirent du batiment pour ce diriger vers le pont ou se trouvait le dindon et le vautour.Ils devaient être une dizaine a ce diriger vers le lieu dit de répétition.

Il ne fallut pas longtemps au petit groupe pour s'approcher de fameux pont.Jacob se retourna et regarda ses partenaires et dit

"prets ? alors on y va ! "

Le petit groupe pique vers les deux oiseaux.et Tous en même temps il ouvrirent leurs cales de mines antipersonnel.Toute ces mines s'abattirent sur les deux individus après quoi les dix compagnons de Jacob se posèrent en deux ligne devant les deux individus.Jacob quand a lieu se posa en première position comme l'aurait fait un chef d'orchestre.

"alors les gars on va faire la sonate en mi bémol majeur"

"1...2...3"


s'ensuivit alors des chants merveilleux pour les volatiles,mais pour les humains cela devaient donné une série de piaillements plus qu'affreux.La mélodie dura environ 1 ou 2 minutes.Au moment de la fin du dit morçeaux façon pigeon Jacob le volatile se posa sur l'epaule du dindon et salua au vautour et au dindon.

Ensuite Jacob et ses amis se refroupèrent au pied des deux immenses volatiles et les regardèrent avec des yeux de pigeon abattus(ben oui on adapte LOL).

(HJ: aucune des paroles de Jacob sont audibles pour Choukette et Adam a moins que vous soyez un dindon et un vautour a vous de voir XD)

(PS Thalia: Billy = Billy Black Naon XD et si lol)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroesrevenge.1fr1.net
Adam Shelley

avatar

Nombre de messages : 49
Points : 3619
Réputation : 9
Date d'inscription : 16/02/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
100/500  (100/500)
Pouvoir: Guérison ou mort

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Dim 1 Mar - 17:25

"C'est rien"

Adam eut un léger sourire, un peu condescendant. Après tout, encore heureux qu'elle ne hurlait pas à l'incident diplomatique, ce n'était que quelques gouttes d'eau, il n'y avait pas mort d'homme ! De toutes manières, Adam ne s'était excusé que par politesse, histoire de dire qu'il faisait honneur à ses parents qui lui avaient inculqué cette bonne éducation.

D'ailleurs, l'homme songeait à un moyen tout à fait poli de s'échapper, car cette discussion sans aucun intérêt commençait à lui faire perdre purement et simplement son temps. Il était donc en pleine réflexion pour s'esquiver sans trop heurter la jeune fille, lorsqu'une armada de pigeons se firent entendre dans les airs. C'est là qu'Adam fit sa seule et unique erreur de la journée. Il leva la tête.

A savoir, déjà, une armada de pigeons se dirigeant vers vous, ce n'est pas bon signe. Mais lever la tête vers ces pigeons pour voir ce qu'ils fabriquent, c'est la plus mauvaise idée qu'il peut vous arriver d'avoir. La meilleure solution, dans ces cas là, c'est de fuir sous les arbres les plus proches, ce qu'Adam n'a pas fait, bien entendu.

En quelques secondes, Adam se retrouva donc couvert de fientes de pigeon, visage compris. On se serait cru dans un mauvais comique lorsque l'homme passa sa chemise mouillée sur son visage, au moins pour lui permettre d'ouvrir les yeux. Ensuite, plutôt que de salir une fois de plus sa chemise, il opta pour la fontaine à eau, où il entreprit de se laver rapidement le visage. Pendant ce temps, les oiseaux s'étaient mis à piailler un truc immonde, que le musicien pouvait à peine supporter tellement c'était faux. Il revint vers la jeune femme avec un sourire ironique.


"Mais comment des pigeons pourraient chanter juste, après tout ?"

Une question à la fois pour lui-même et pour Choukette, même si sa réponse ne l'intéressait pas vraiment. Après tout, c'était lui le musicien dans l'histoire, non ?

Ce fut d'ailleurs ce qui décida Adam, qui eut une sorte de mini-rire sadique. Lui, fou ? Non, vous avez dû vous tromper...

L'homme se tourna donc vers le banc près duquel il était installé avant l'arrivée de la jeune femme, et pris l'étui contenant son violon. Il le sortit avant de revenir aux côtés de la jeune femme, devant lesquels les pigeons semblaient s'être rassemblés avec un air de chien battu. Il ne savait pas pour elle, mais lui s'en foutait un peu, même si il aurait pu tuer ces pigeons en posant simplement sa main sur eux. Ils l'auraient mérité après tout. Mais de toutes manières, montrer son pouvoir comme ça n'était pas une bonne idée, et il ne voulait pas se servir de son pouvoir. Il opta plutôt pour se servir de son talent, et regarda les pigeons avec un sourire amusé.


"Vous permettez que je me joigne à vous ?"

Et sur ces mots, Adam plaça son violon sur son épaule gauche et entama une mélodie énergique.


[HJ : Il est taré... Mais je l'adore ! XD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choukette
Special
avatar

Nombre de messages : 127
Points : 3646
Réputation : 6
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
250/500  (250/500)
Pouvoir: Métamorphose

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Lun 2 Mar - 18:44

"Mais comment des pigeons pourraient chanter juste, après tout ?"

Je sais pas, t'as qu'à demander à ton reflet dans le miroir...
Nan Axel, ne lui dit pas ça...
Controle toi...

Ouais enfin, ferme la plutot, te controler c'est pas trop ça...

Elle voulait partiiiiiirrr !! Elle s'en foutait de ce pauv' mec qu'elle connaissait meme pas !
Mais elle etait en tenue de boulot, avec l'insigne CW. Alors on pourrait la reconnaitre. Et adieu la compagnie.
Putain, et sa raison dans tout ça ? Elle DEVAIT repliquer, c'etait vital !!
Okay, oubliez le mot "raison"...


"Vous permettez que je me joigne à vous ?"


Le fait qu'il cause au pigeon ne derangeait pas Choukette, elle parlait bien à son ordinateur (son bébé d'amour ! ) et toute autre chose...Elle parlait bien à sa soeur, c'est pour dire !
La melodie etait pas mal, energique, mais ce n'etait pas son genre.
C'etait pas du My Chemical Romance, alors ce n'etait pas son genre.
Bon elle pouvait etre tolerante avec d'autres groupes, et elle devait quand meme avouer que ce n'etait pas mal, elle qui galerait avec sa guitare...elle massacrait le
son, et ce le volume au maximum, quand elle decidait de jouer.

"C'est pas mal."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Shelley

avatar

Nombre de messages : 49
Points : 3619
Réputation : 9
Date d'inscription : 16/02/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
100/500  (100/500)
Pouvoir: Guérison ou mort

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Jeu 12 Mar - 8:12

Adam était plongé dans sa musique, tant et si bien qu'il ne faisait pas attention à ce qu'il se passait autour de lui. Son instrument lui-même ne l'intéressait plus, rien n'attirait son regard, on aurait dit qu'il avait les yeux dans le vide. En réalité, il faisait complètement corps avec son instrument, il devenait son instrument, ce qui était le cas lorsqu'il en prenait un en main, n'importe lequel, il donnait toujours l'impression d'être fait pour lui. Adam, question musique, était ce que l'on pouvait appeler un virtuose.

"C'est pas mal."

Ce qui n'était pas tout à fait le cas pour les relations humaines. La phrase de la jeune femme le fit réintégrer le monde réel et tous les soucis qui vont avec. L'homme délaissa les pigeons pour ranger son violon, tout en répondant à la jeune femme en face de lui.

"Je sais."

Un peu d'autosatisfaction ne faisait pas de mal, n'est-ce pas ? Et puis, il n'avait jamais dénigré son talent dans le domaine musical, ce n'était pas aujourd'hui (alors qu'il se disait qu'il pourrait s'y faire un nom) qu'il allait commencer !

Il s'assit sur le banc non loin d'eux et sorti une nouvelle cigarette. Une fois celle-ci allumée, il la porta à ses lèvres et en huma le parfum avec délectation. La vérité était là, si Adam devait se marier un jour, ce serait avec une cartouche de clopes...


"Vous donnez l'impression de vouloir être n'importe où sauf ici, Mademoiselle..." Lança finalement Adam après un moment de silence sans regarder Choukette, comme si la réponse ne l'intéressait guère. Ce qui n'était pas tout à fait le cas...

Après une nouvelle bouffée de sa drogue personnelle, il jeta un coup d'oeil à la tenue de la jeune femme, ses yeux noirs se posant un court instant sur le logo qu'on pouvait y voir, ce fut comme un déclic pour l'homme qui, en bon fils de parents fortunés, se devait de connaître tous les autres enfants de fortunés faisant encore plus fortune dans le coin...


"Ah, c'est vous... Une des filles Wenwax... Laissez-moi deviner... Axel ?" Demanda Adam en s'installant un peu plus confortablement sur le banc de bois.

Il ne savait pas si elle pouvait le connaître. Après tout, ses parents n'avaient pas d'entreprise, ils comptaient juste parmi les médecin et avocate les plus talentueux et demandés de ce pays. Mais lui avait entendu parler des deux soeurs, et ce même avant leurs naissances. Fatiguant d'être gosse de riche, c'est lui qui vous le dit...


[HJ : Le premier qui ose dire qu'il n'y croyait plus... mdr]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choukette
Special
avatar

Nombre de messages : 127
Points : 3646
Réputation : 6
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
250/500  (250/500)
Pouvoir: Métamorphose

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Sam 14 Mar - 19:52

"Je sais."

Hm. Pretencieux. Mais franc, fallait le reconnaitre...Pourquoi nier qu'on est bon si on le croit ?
Il fumait beaucoup. Elle non. Une seule dans sa vie et elle avait detesté, mais elle était habituée à l'odeur; ses parents fumaient avant...


"Vous donnez l'impression de vouloir être n'importe où sauf ici, Mademoiselle..."

Elle le montrait bien, c'etait habituel...Montrer aux gens qu'elle s'en fout d'eux, qu'elle ne les aime pas...

"Ah, c'est vous... Une des filles Wenwax... Laissez-moi deviner... Axel ?"

...Pas mal. Ouais. Obligé de l'avouer là...Bon : comment il le savait ? Le nom...
...Ting !
Sa tenue.
Bien, cerveau, bien, t'as marché ! T'auras du yaoi plus tard ! Puis que se soit elle Axel, bah l'age...

"Ici ou ailleurs...Je devrais vous connaitre également ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Shelley

avatar

Nombre de messages : 49
Points : 3619
Réputation : 9
Date d'inscription : 16/02/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
100/500  (100/500)
Pouvoir: Guérison ou mort

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Dim 29 Mar - 10:18

Adam eut un sourire légèrement amusé à la question d'Axel. Apparemment, il avait visé juste.

"C'est une bonne question..." répondit l'homme avec un sourire quelque peu mystérieux, mais tout à fait sincère dans sa réponse. "A vrai dire, je n'en suis pas certain. Nombreux doivent être ceux qui vous connaissent vous et votre sœur sans que vous n'ayez même conscience de leur existence... Le lot des gens aisés je suppose."

Il finit sa cigarette dans une dernière bouffée, l'éteignit et la jeta dans la poubelle juste à côté du banc, avant de reprendre dans un murmure parfaitement audible.

"Ou des criminels, en réalité..."

Que signifiait cette phrase ? Sûrement beaucoup de choses, beaucoup trop pour que l'homme puisse les garder entièrement pour lui, d'où ce petit écart, mais paradoxalement trop pour qu'il en parle à qui que ce soit. Mais Choukette ne pouvait être au courant de ce genre de choses et donc prendre cette phrase dans un sens qu'elle risquait de ne pas apprécier...

Adam laissa un long moment de silence, en profitant pour se réinstaller confortablement sur le banc, posant son pied gauche sur son genou droit et passant ses mains derrière sa tête, le regard fixé sur le ciel, avant de finalement reprendre le dialogue. Non pas que ce soit dans ses habitudes, au contraire d'ailleurs, mais il y a des silences qui ne sont pas faits pour durer...


"Les affaires marchent bien ? D'après votre habillement, vous devriez être en réunion... Sûrement encore pire que d'être dans ce parc en si mauvaise compagnie, j'en conviens..." Lança l'homme, pince-sans-rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choukette
Special
avatar

Nombre de messages : 127
Points : 3646
Réputation : 6
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
250/500  (250/500)
Pouvoir: Métamorphose

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Mer 1 Avr - 14:49

"C'est une bonne question...A vrai dire, je n'en suis pas certain. Nombreux doivent être ceux qui vous connaissent vous et votre sœur sans que vous n'ayez même conscience de leur existence... Le lot des gens aisés je suppose."

Des enflures hypocrites et pervers et salaud et connard et pourris gatés ouais ! Pas conscience de leur existence...pourquoi leur accorder une quelconque importance ? Ces charognards...


"Ou des criminels, en réalité..."

Hmm ? des criminels ? ouais sur que les riches-enfoirés sont jamais blanc comme des anges a la douce et soyeuse chevelure blonde platine à grand yeux bleus remplis d'etoiles et au teint de porcelaine avec une superbe robe blanche toute simple qui volerait au gré du vent accompagné d'un douce mélodie nostalgique et pure... De quoi on parlait deja ? Musique, robe, porcelaine...elle devait s'acheter une tasse ? nan. etoiles, un telescope ? non plus. Pas depuis qu'elle s'en était pris un en pleine tete...Yeux bleus, blondasse...ange, ah, les riches à la con ! Bravo Chouki, tu dois avoir laisser un blanc qui dure un millenaire et l'espece humaine a du évoluer depuis ton stade de l'homo sapiens sapiens qui se perd dans ses pensées comme ça... DONC ! Des criminels. Okay. Bah si y'a des criminels elle les attend, c'est tout, se sera ptetre des potes! Elle se demandait ce qu'était devenu Steve Le Rappeur...Rien a voir avec la musique, plutot a sa manie de rapper les gens avec un epluche-legume. Ah, que de bon souvenirs !

...

MEEEERRRDEEUUUHHHH
Choukette cacha rapidement sa main gauche dans sa poche; a force de penser elle s'etait transformer en epluche-legume ! Oh lalaaa elle pourrait JAMAIS controler ces conneries ou quoiii ?


"Les affaires marchent bien ? D'après votre habillement, vous devriez être en réunion... Sûrement encore pire que d'être dans ce parc en si mauvaise compagnie, j'en conviens..."

Il allait pas lui causer boulot quand meme ? Elle voulait s'en echapper justement !

- Les affaires marchent. La reunion...Je faisais gaffe que l'autre abruti qui partage le meme code genetique que moi ne s'echappe pas devant les actionnaires...Et je dois vous avouez que votre compagnie dans ce parc est bien meilleure que celle qu'offre toute personne dans ce boite à sardines appeler entreprise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helmut VonDelamolinette

avatar

Nombre de messages : 30
Points : 3571
Réputation : 2
Date d'inscription : 29/03/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
350/500  (350/500)
Pouvoir: Booster ou débooster les abilités

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Ven 1 Mai - 10:30

Helmut Vondelamolinette s'ennuyait fermement.

Ce matin, il avait fait la grasse matinée, il fallait le dire. Il avait mis plus de deux heures à envisager l'idée de sortir de son lit. Inutile à ce moment de parler de son petit-déjeuner et de tout le reste ... Le temps qu'il mettait à ses activités était totalement disproportionné.

Quoi qu'il en soit, Helmut avait finalement penché pour une petite balade à Central Park, que je ne qualifierais pas d'innocente. Central Park était le meilleur endroit pour les célibataires endurcis recherchant la compagnie, c'était bien connu. Il espérait y trouver un bon parti ...

Lorsqu'il sortit de chez lui, il se rendit compte qu'il ne savait nullement où se trouvait ce fameux parc. Son immeuble débouchait sur une énorme place, et il était de toute évidence incapable de se retrouver dans l'immense ville de New York, ce qui était plus logique car cela ne faisait guère longtemps qu'il s'y trouvait. Il devait s'occuper du design de son appartement et son designer avait des goûts simplement ... horripilants !

[Avant d'aller plus loin, il serait intéressant de vous signaler que tout ce qui précède ne sont pas exactement les pensées d'Helmut. Celles-ci sont plus brumeuses, plus ... allemandes que ça. Il est de mon devoir de les traduire, de les enjoliver et de rajouter des avis personnels. Merci de votre compréhension.]

Bref, Helmut était à la recherche de ce fameux Central Park lorsqu'une idée lui vint à l'esprit. [HJ : la chance du débutant ...] Ils'accola à la route et remarqua au loin un taxi jaune. Pour que celui-ci s'arrête, il se fit remarquer. Tous les coups étaient permis. Il agita ses mains en l'air, effetua une danse étrange et esquissa des grimaces des plus bizarres. Le taxi n'eut même pas le temps d'approcher qu'un automobiliste s'arrêta devant notre Allemand favori et prit la parole :

"Je vous emmène ?"

Helmut n'avait bien entendu pas tilter qui n'avait en aucun cas signalé sa situation lorsque la voiture démarra avec lui à son bord. Non désireux d'engager la conversation, il colla son front à la vitre.

Deux minutes plus tard, la voiture d'arrêta. L'homme fixa Helmut. Celui-ci remarqua alors ses cheveux bruns, sa barbe mal rasée et sa moustache. Il n'y prit pas garde et tendit l'oreille aux recommendations de l'homme.

"Entrez dans ce bâtiment, allez à la réception et dites que vous venez de la part de Marc Tudor. Ils comprendront."

Helmut hocha la tête. Il sortit du véhicule, et sans rien dire se dirigea vers le bâtiment. Lorsque le véhicule s'en alla, il se permit de jeter un coup d'oeil au nom du bâtiment. Il y était écrit en lettre de
cuivre :
Asile pour personnes agitant leurs mains en l'air, effetuant une danse étrange et esquissant des grimaces des plus bizarres au bord de la route

Se demandant ce qu'il devait faire là, il fit simplement demi-tour, et opta pour un simple lever de main en appelant un taxi. De toute évidence, il n'était pas à Central Park. Un taxi libre s'arrêta rapidement, et Helmut y pénétra.

"Central Park s'il fou plaît" dit-il dans son plus bon Anglais.

Le chauffeur le regarda avec des yeux ronds, comme si Helmut venait ... d'Allemagne. Sans plus de préambules, il lança :

"Ecoutez, très cher, Central Parl se trouve CHUSTE de l'autre côté de la rue !"

Et sur ces mots, il pointa uin grand espace vert à une dizaine de mètres de là.

Helmut s'enfonça dans son siège et rétorqua, sans se soucier de la raillerie du bonhomme :

"Très bien allons-y alors !"

Le chauffeur leva les yeux au ciel, démarra son moteur et entama un U-turn magistral dans un concert de klaxons new-yorkais. Lorsqu'il arriva devant la grille du parc, il se stoppa net, et exigea cinq dollars de la part d'Helmut, qui les lui tendit. Avant de s'en aller, celui-ci posa une dernière question.

"Dites-moi, sauriez-vous où che peux troufer un chameau pour la palate ?"

Le regard du chauffeur exprimait ses sentiments les plus profonds. Pour toute réponse, il le chassa.

"Sortez de mon taxi espèce d'imbéciles !"

La seule raison qui pouvait pousser un homme à se comporter de la sorte était bien la jalousie. Helmut la haïssait, mais il en était victime partout où il allait. C'était terrible pour lui ... [HJ : sortez les mouchoirs ! xD]

Notre cher Allemand pénétra donc dans Central Park (sans chameau). En touriste, il en observait chaque recoin, et adoptait "la drague attitude". Les bras repliés, il marchait presque à la façon d'un pigeon. C'était ce que les filles aimaient, il avait eu l'occasion de s'en rendre compte.

Très vite, il arriva à hauteur de deux hommes étranges. L'un attira l'attention d'Helmut. Sa peau avec une couleur ... caca d'oie. Non, caca d'pigeon il aurait dit plutôt ... Mais en dehors de cette couleur, l'homme était tout bonnement affreux. Ses cheveux noirs n'étaient même pas coiffés, sa chemise qu'il avait ôtée ressemblait à celle de son arrière-grand-mère et son pantalon ...

... Beurck !!!! affraid

Comment un homme pouvait-il sortir de cette manière sans éprouver une quelconque honte ?

En s'en approchant, il regarda plus précisément le deuxième individu, qui s'avéra en réalité être une femme ! Voilà que la partie devenait plus intéressante ... Non, cette femme n'était pas d'une grande beauté, ses yeux verts étaient stricts, elle semblait fermée, mais elle était néanmoins une femme ...

Adoptant toujours sa marche, il se dirigea vers un violon laissé en plan, l'empoigna, regarda la fille dans les yeux, et entama une mélodie à la Helmut. Lorsque l'archet effleura la corde, les oreilles des passants souffrirent comme jamais. Les oiseaux s'envolèrent immédiatement (Etait-ce des pigeons ? xD). Pour lui, la mélodie était merveilleuse, et il s'étonna de ses talents de musicien.

Pourtant, c'était comme si la végétation se mourait autour de lui et de son air allemand. Les arbres fondaient, l'herbe rougissait et les buissons se renfrognaient pratiquement au son de cette "mélodie".

Lorsqu'Helmut eut fini son interprétation de "l'Achtung du roi", il se dirigea vers la femme. Il était prêt à passer à l'étape suivante de son plan : la cour. C'est ainsi qu'il se mit à genoux devant elle et, étant gaucher, lui attrapa la main gauche.

Ce qu'il vit aurait dû l'horrifier. La main gauche de la jeune femme n'était pas une main, c'était ... un épluche-légûme ! Lorsque Helmut toucha l'ustensile, une lumière jaune émana de son être, ainsi que de celui de la femme. Dès ce moment, ce fut son bras tout entier qui devint un éplûche-légume. Sa taille en était quadruplé, et son poids semblait assez élevé ...

Helmut réagit au quart de tour :

"ACHTUNG !!!!!!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choukette
Special
avatar

Nombre de messages : 127
Points : 3646
Réputation : 6
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
250/500  (250/500)
Pouvoir: Métamorphose

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Ven 1 Mai - 11:00

Han mais c'est quoi ce con ?! Elle allait lui couper les mains avec son épluche-légume si ça continue ! D'ailleurs elle aimerait bien retrouver sa main...ça pourrait être pratique pour la cuisine, mais imaginer pour prendre une douche ! ou acheter des gants ! "Avez-vous la taille éplucheur s'il vous plait ?" Certes elle ne se raperait plus ma main en rapant une carotte avec un rape-tomate, ce qui peut être un avantage...Haaaa il a arrêté ! Délivrance ! Bonheur ! Je ne suis pas sourde ! Courrons dans les champs de fleurs jouer avec des hérissons sauvages !...Ouais la "mélodie" a du causé des lésions au cerveau...

Mais c'est qu'il lui prend la main cet abruti ! Ne me touche pas ! Pas touche ! Pchh ! Han c'est l'éplucheur-paluche en pluch ! heu plus ! Haaan de la lumière ! Pas normal ! Pas normal ! Alerte ! Alerte ! L'ordinateur et les yaoi d'abord !

...Sa main. Pareil à la mienne....Ouais enfin version familiale aussi...


"ACHTUNG !!!!!!!"

Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa un allemaaaaand !! Viiiiite main transforme toi en tronçonneuse dés qu'il veut te refiler de la choucroute !! Vade Retro Allemand !
Pas qu'elle n'aimait pas les allemand. Mais c'est la langue. Cette langue qui donnait des frissons de dégout de sa sonorité...
Ouf sa main à elle personnelle à elle qu'elle aime est redevenue sa main à elle personnelle à elle qu'elle aime !
Elle fait quoi avec l'allemand là pour le calmer...Elle soupira et lui mis une pichnette sur le front


- Youhou...On se calme German Boy....


Ce qu'elle aimait les surnoms !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Shelley

avatar

Nombre de messages : 49
Points : 3619
Réputation : 9
Date d'inscription : 16/02/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
100/500  (100/500)
Pouvoir: Guérison ou mort

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Dim 3 Mai - 11:43

A la réponse d'Axel, Adam se contenta d'un simple sourire. Oh non, par un sourire amical comme on pourrait en attendre quand on dit quelque chose de gentil, plutôt un sourire froid, qui montre que la personne qui tord présentement ses lèvres sait très bien que ce que vous êtes en train de dire est tout simplement une mesure de politesse, histoire de se montrer aimable. De toutes manières, ça tombait bien, Adam ne faisait pas non plus la conversation pour le plaisir, mais par obligation. Ce qu'il ne se gêna pas pour mentionner d'ailleurs.

"Vous ne m'avez pas l'air du genre à faire des compliments simplement pour faire plaisir Axel... Alors je vais faire comme si j'étais flatté."

Adam n'eut pas le temps d'être plus ironique, ni la fille Wenwax de lui répondre , qu'un gamin en couche-culotte (comprendre par là un homme qui lui semblait plus jeune, bien plus jeune que lui) apparut à leurs côtés et se mit à jouer du violon. Un truc tellement horrible qu'Adam ressentit le besoin de se boucher les oreilles et de grincer des dents, et pourtant il n'était pas du genre à montrer aussi facilement sa désapprobation. La dire oui, mais de là à ce que cela se voie aussi facilement sur son visage...

Minute. C'était avec SON violon qu'il était en train de jouer là ?! Ou plutôt de leur massacrer les oreilles ?! Il n'avait pas appris à ne pas toucher à ce qui ne lui appartenait pas celui-là ?!

Adam était un gars calme en général. Dans le genre froid, c'est à dire qu'il ne piquait pas de colères, jamais, mais qu'il restait d'un sang-froid à vous glacer jusqu'aux os. La plupart du temps. Parce que là, pour le coup, l'homme originaire de Seattle vit rouge. Complètement. Ce gosse devait apprendre qu'on ne jouait pas avec ses affaires. Un gosse gâté, sans doute, très certainement encore un de fils à papa qui a très certainement eu tout ce qu'il voulait jusqu'à présent sans même avoir l'habitude de demander.Et Adam détestait ça.

Seulement, avant qu'il ait pu faire quoi que ce soit, le gosse -qui s'avéra être Allemand au cri qu'il poussa, même si Adam ne comprit pas ce qu'il voulait dire, parler l'anglais le japonais et le russe lui suffisait- était à genoux devant Axel et semblait lui tenir... un épluche-légume géant de la taille de son bras ? Adam fronça les sourcils. Il n'avait rien bu, et ce qu'il fumait ne provoquait pas d'hallucinations, il n'avait donc pas rêvé mais...

Pour se redonner contenance très certainement, et aussi pour éviter un autre débordement, Adam se dirigea vers le banc où était son violon sans rien dire, prit son instrument et tira sur une corde qui émit un son particulièrement désagréable qui fit grincer des dents une fois de plus alors qu'il grognait dans son coin.


"Et en plus il me l'a désaccordé l'abruti..."

En un tour de main le problème fut réparer, mais cela n'eut pas pour métrite de redonner à Adam sa bonne humeur, loin de là.

- Youhou...On se calme German Boy....

"Je ne te le fais pas dire..." Continua Adam en s'approchant des deux autres, sourcils froncés. Une fois à leur hauteur, il se tourna vers l'abruti à genoux. "On t'a jamais appris à ne pas toucher à ce qui ne t'appartenait pas toi ?"

Le ton était tout sauf calme et limite ironique comme celui qu'il utilisait avec Axel quelques minutes plus tôt à peine. Le fait est qu'avant il s'amusait tranquillement, et que maintenant il était plutôt énervé. Pour tenter de se détendre, ou de s'occuper les mains pour éviter de coller un pain à ce sale gosse en face de lui, il sortit son paquet de cigarettes de sa poche pour s'en fumer une. Il n'en avait plus.

Il soupira. Décidément, cet abruti était arrivé à un bien mauvais moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choukette
Special
avatar

Nombre de messages : 127
Points : 3646
Réputation : 6
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
250/500  (250/500)
Pouvoir: Métamorphose

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Dim 3 Mai - 15:05

"On t'a jamais appris à ne pas toucher à ce qui ne t'appartenait pas toi ?"

Whouhouhou, furrraaaax le mec ! Dans ta gueule !
Non pas qu'Axel avait quelque chose contre Adam. Elle avait quelque chose contre le monde entier. C'est tout.


Le German Boy devait avoir entre 25 et 30ans. Jamais plus, pas vraiment moins. Dans le doute on va mettre entre les deux : 27 et demi. Par contre ça avait l'air d'être un pur gosse.
Elle ne savait pas si c'était bien : okay il était extentrique donc pas normal donc marginal par définiton. Mais de l'autre coude c'est une exentricité idiote, infantile.
Donc, decision du juge : Il va se la fermer sa gueule en allemand ?!


- Woh German Boy, tu fous quoi là ? En plus pour nous péter les tympans ! T'as rien d'autre à foutre ?


Quoi ? il était très fleuri son langage ! C'est bien la seule chose qui fane pas chez elle...vous noterez l'absence de plantes dans son appartement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helmut VonDelamolinette

avatar

Nombre de messages : 30
Points : 3571
Réputation : 2
Date d'inscription : 29/03/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
350/500  (350/500)
Pouvoir: Booster ou débooster les abilités

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Dim 21 Juin - 14:53

Helmut était réellement étonné face à ce qu'il voyait. Jamais il n'aurait imaginé que les New-Yorkais possédaient une technologie de pointe bien plus évoluée que les Allemands. C'était dingue comme la robotique semblait s'être améliorée ici ... En réalité, c'était même pire que ça. cette jeune femme avait de toute évidence perdu son bras gauche dans un quelconque accident fatal. Un crash de trotinette ? Un accident de canard en plastique ? Une chute d'un tabouret ? Tout était possible ...

L'Allemand gardait le silence, il compatissait à la douleur de la femme. Mais pas seulement à la douleur physique, également à sa douleur psychologique qui semblait d'une intensité perturbante. Lorsqu'elle avait perdu son membre, elle avait choisi de le remplacer par un outil des plus utiles, un ustensile indispensable, le parfait matériel du petit fou ... l'épluche-légumes. Tout à fait personnellement, il aurait opté pour un rasoir pour être toujours au top de sa forme à tout moment de la journée, mais bon ...


Même en fixant la femme, il voyait que quelque chose n'allait pas. Elle ne souriait pas, semblait froide et distante. Sûrement venait-elle de découvrir que son ami de jupiter était mort dans une explosion d'astéroïdes ... C'était bien ce qu'il disait, la situation était grave.

- Youhou...On se calme German Boy....


Bien évidemment, voilà qu'il sr faisait réprimander ... La femme avait raison, il était impossible que quelqu'un possédant une intelligence supérieure comme lui puisse faire la cour à ... enfin à ... cette "femme" ... Elle avait eu réellement raison de le ramener à la réalité. Son charme n'en valait pas la peine ...


Pourtant, la femme semblait dégoûtée, supérieure ... Certainement son cas était-il plus désespéré que lui-même ne le croyait. Il devrait penser à lui venir en aide, dans son extrême bonté.

"On t'a jamais appris à ne pas toucher à ce qui ne t'appartenait pas toi ?"

Voilà que l'autre colérique venait se mêler de ce qui ne le regardait pas ... Ne pouvait-il pas le laisser en paix dans sa bonne action du jour ? Non, définitivement non ...

L'autre idiot s'était totalement approché et parlait de sa guitare. Ah, c'était la sienne ... Elle semblait désacordée ... C'était totalement honteux ! Ne pas s'occuper d'un tel bijou ! Helmut était outré et il fallait absolument qu'il se mêle de la situation, qu'il y mette son petit grain de sel pour apprendre des leçons de vie à tous ses êtres inférieurs.

"Ecoutez Monsieur, si che peux me permettre, sachez qu'une guitare, ça s'entretient ! Recardtez, la fôtre est toute tésacortée ! C'est une honte de s'occuper aussi mal t'une quitare ! Vous tefriez être enfermé ! Tenez, si che peux fou tonnez un conseil, achetez-vous "Entretenir une quitare pour les nuls", ça fou fera pas t'mal !"

Et sur ces mots, l'autre femme grommela quelques mots.

- Woh German Boy, tu fous quoi là ? En plus pour nous péter les tympans ! T'as rien d'autre à foutre ?

Il avait décidé de ne pas prendre ne compte ses paroles. Elle n'y était pour rien après tout si elle n'était pas née avec les mêmes chances que lui-même ...

Et là, il se souvint qu'il allait accomplir une bonne action avant que l'autre ne l'interrompe ... Il chercha un bout de papier, y griffonna quelques mots et le tendit à la femme.

"Matemoicelle, che connais un très pon établissement qui pourrait fous accueillir ... Il s'achit te l'Unité t'Hospitaliçation tes Amputées tont le Pras est defenu un Epluche-Lécûmes. L'UHABEL. L'atresse est sûr le papier."

Et sur ce, Helmut sourit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choukette
Special
avatar

Nombre de messages : 127
Points : 3646
Réputation : 6
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
250/500  (250/500)
Pouvoir: Métamorphose

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Dim 21 Juin - 15:05

"Matemoicelle, che connais un très pon établissement qui pourrait fous accueillir ... Il s'achit te l'Unité t'Hospitaliçation tes Amputées tont le Pras est defenu un Epluche-Lécûmes. L'UHABEL. L'atresse est sûr le papier."

Choukette regarda l'adresse, puis le germain, puis l'adresse, le germain, le ciel, l'adresse, le pigeon, le germain...

...Plait-il ?


- MAIS J'VAIS T'EN FOUTRE DES EPLUCHES LEGUMES !! TU VAS EN AVOIR UN A LA PLACE DE LA TETE ET TU POURRAS ALLER DANS TA CONNERIE D'HOSTO !!!!

Hurla-t-elle en sautant sur l'Allemand et en commençant à l'étrangler

- TRONCONNEUSE !!! TRONCONNEUSE !!!

Graaaaaaaaaahhhhh elle aimait paaaaas l'Allemaaaaaaagneuuuuhhh et elle n'aimait pas les hostooooos !!!!


- Maintenant tu vas me dire ce que tu veux, pourquoi tu nous parles, ET POURQUOI TU TE CASSES PAS D'ICI !!!


Pourquoi cette journée n'était-elle pas NORMALE ? Sans abruti à violon, sans pigeon psychopathe et sans allemand philantrophiquement démeuré !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Shelley

avatar

Nombre de messages : 49
Points : 3619
Réputation : 9
Date d'inscription : 16/02/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
100/500  (100/500)
Pouvoir: Guérison ou mort

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Mer 24 Juin - 21:42

"Ecoutez Monsieur, si che peux me permettre, sachez qu'une guitare, ça s'entretient ! Recardtez, la fôtre est toute tésacortée ! C'est une honte de s'occuper aussi mal t'une quitare ! Vous tefriez être enfermé ! Tenez, si che peux fou tonnez un conseil, achetez-vous "Entretenir une quitare pour les nuls", ça fou fera pas t'mal !"

Adam prit sur lui pour ne pas démolir cet imbécile sur le champ. Ou pour tout simplement le renvoyer balader. C'était un homme calme en général, il tenait à le rester. Et puis, cela ne servait à rien de perdre son temps avec un abruti pareil. Adam en avait connu des comme ça. Des play-boys qui cherchent juste à plaire au filles et qui dénigrent tout ce qui n'en est pas, et plus spécialement les concurrents potentiels. Il avait été de ce genre d'idiots, pendant une période de son insousciente vie. Mais elle était depuis longtemps révolue maintenant.

« Un violon, abruti » maugréa t-il cependant à voix basse, incapable de s'en empêcher.

Pour ne pas s'énerver donc, Adam préféra ranger précautionneusement son instrument dans sa malette avant de refermer celle-ci et de la prendre à la main, autant pour être sûr que l'allemand n'y toucherait plus que pour pouvoir partir en étant sûr de ne rien oublier si la situation l'ennuyait de trop. Et, pour tout dire, elle commençait à l'ennuyer bien assez pour qu'il envisage sérieusement de quitter les lieux sans explications en laissant le German Boy et l'ado gérante d'une grande boîte à leurs affaires.

Il s'apprêtait donc à faire demi-tour lorsqu'Axel commença à sauter sur l'imbécile en lui hurlant quelque chose à propos d'épluche-légumes et d'hôpital. Elle avait l'air assez énervée soit dit en passant, mais Adam trouvait la situation plus comique qu'autre chose, même si rien dans son attitude froide ne le laissait paraître. Néanmoins, cette histoire avait pour mérite de lui prouver qu'il n'avait pas d'hallucinations dû au manque de nicotine (il fallait absolument qu'il se rachète un paquet de clopes d'ailleurs...) ou à l'énervement subit, mais qu'Axel avait bien changé son avant-bras en épluche-légume quelques instants plus tôt ! Alors comme ça il n'était pas le seul...

Adam s'interdit de penser plus avant à une histoire d'éventuels pouvoirs. Il s'était promis de ne plus jamais toucher au sien, il avait fait trop de dégâts à cause de cela, il avait ruiné une vie, détruit un famille, et il était hors de question qu'il recommence. Il effacerait tout ce qui concernait ce genre de phénomènes paranormaux de sa vie, dès qu'il aurait mené à bien cet objectif qu'il s'était fixé...

Pour sortir de ses pensées, Adam se força à se reconcentrer sur l'action qui se déroulait devant ses yeux. En fait, il semblait qu'Axel était en train de tabasser l'abruti, mais elle ne semblait pas arriver à grand chose... Alors, pris à la fois dans un élan de mesquinerie et d'amusement, il s'approcha des deux batailleurs, toujours sa mallette à la main, posa cette dernière sur le sol avant de répondre sur un ton plutôt calme à la jeune femme qui hurlait à Helmut de partir :


« Peut-être parce que -entre autres- vous êtes en train de l'étrangler ? Je n'ai jamais vécu ça personnellement mais il paraît que ça ralentit drôlement les mouvements... »

Le ton était froid mais on sentait la petite pointe de cynisme qui montrait le bout de son nez. Comme toujours chez Adam, mais en plus il fallait avouer que cette situation était des plus cocasses. Il laissa transparaître un léger sourire amusé avant de continuer.


« Mais si vous tenez tant à ce qu'il reste Axel, je me ferais un plaisir de le tenir pour que vous puissiez le frapper à loisir... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helmut VonDelamolinette

avatar

Nombre de messages : 30
Points : 3571
Réputation : 2
Date d'inscription : 29/03/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
350/500  (350/500)
Pouvoir: Booster ou débooster les abilités

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Jeu 25 Juin - 11:33

A sa déclaration, la jeune femme resta très calme.

Ses yeux s'en allaient dans tous les sens. Dans tous les sens ? Non. Ils dévisageaient une fois le papier, une fois Helmut, et on était reparti pour un tour.

La transplantation d'éplûche-légumes avait dû altérer les capacités de la jeune femme d'une quelconque manière, ou bien n'aimait-elle pas en parler ? Quoi qu'il en soit, pour le moment, elle restait d'un calme olympien. Helmut s'en étonnait même. N'importe quelle femme aurait pu se vexer très légèrement ... Non, celle-ci n'avait presque pas bougé depuis qu'elle avait lu les inscriptions. Quelque chose clochait, mais Helmut ne s'en doutait pas.

Inutile de décrire sa surprise lorsque Choukette se leva violemment et entreprit d'étrangler l'Allemand.

- MAIS J'VAIS T'EN FOUTRE DES EPLUCHES LEGUMES !! TU VAS EN AVOIR UN A LA PLACE DE LA TETE ET TU POURRAS ALLER DANS TA CONNERIE D'HOSTO !!!!

Subitement, il semblait qu'elle le prenait avec légèrement moins de calme et de tact ... Il pouvait désormais apparenter la jeune femme qui le dévisageait à toutes les autres femmes ... non, erreur ! Celle-ci était bien plus ... imprévisible et violente. Il était tombé sur un sacré numéro ... Mais coup de chance, il aimait ça, les sacrés numéros ! Un jour, il était tombé sur une femme étrangement poilues et dépourvues de mots. Qu'à cela ne tienne, il était parvenu à ses fins même s'il avait été forcé de la quitter une heure après car elle était remplie de tics ...

Helmut, tout en pensant, ressentit une étrange douleur au niveau du cou. C'est alors qu'il prit conscience que la femme avait apposé ses mains sur son cou, ce qui était plutôt rare, d'habitude, au début, elles préféraient l'arrière de la tête ... mais ce n'était pas dans le même but que Choukette, qui esquissait une grimace excessivement belliqueuse.

Comme pour confirmer les pensées d'Helmut, un cri surgit de la bouche de la femme.

- TRONCONNEUSE !!! TRONCONNEUSE !!!

Subitement, la jeune femme semblait nettement moins attirante aux yeux d'Helmut ... Sa grimace déformait son visage doté en temps normal d'une laideur apparente, sa bouche se tordait et elle serrait ses mains contre le cou de l'Allemand, qui commençait à manquer d'air. C'était une étrange sensation que de manquer de quelque chose, une sensation qu'il n'avait jamais éprouvée auparavant ...

- Maintenant tu vas me dire ce que tu veux, pourquoi tu nous parles, ET POURQUOI TU TE CASSES PAS D'ICI !!!


C'était une question pourtant extrêmement simple ... En réalité ... Euh ...

Non, Helmut n'avait pas la réponse. Si encore une jolie fille se trouvait dans les parages ... Mais non, il n'y avait qu'une colérique et un colérique ! Il n'avait rien à faire ici, à côté de gens tellement ... inférieurs à lui-même et aux comportements non civilisés. Ses motifs étaient obscurs ...

Il tenta d'expliquer ses pensées lorsqu'il se rendit compte qu'il lui était impossible de parler. Les mains de la jeune femme l'empêchaient non seulement de respirer mais également de parler ... C'était une étrange sensation qui se rajoutait à la précédente. La sensation de s'être fait cloué le bec.

A ce moment, Colérique n°2 rappliqua.

« Peut-être parce que -entre autres- vous êtes en train de l'étrangler ? Je n'ai jamais vécu ça personnellement mais il paraît que ça ralentit drôlement les mouvements... »

Bien entendu, il était plus malin que la jeune femme mais ne surpassait toujours pas sa propre personne ... Toutefois, il pouvait considérer l'homme comme sympathique ...

« Mais si vous tenez tant à ce qu'il reste Axel, je me ferais un plaisir de le tenir pour que vous puissiez le frapper à loisir... »

Tout de suite, l'homme lui semblait moins sympathique ...

Helmut prit peur, il était même terrifié. Il tenta de se débattre, mais déjà, l'énergie le quittait. Il tenta d'aligner quelques mots :

*Bon, Banane, lâche-moi !*

Cependant, seuls quelques cris se firent entendre et les yeux d'Helmut s'écarquillaient davantage de terreur ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choukette
Special
avatar

Nombre de messages : 127
Points : 3646
Réputation : 6
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
250/500  (250/500)
Pouvoir: Métamorphose

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Jeu 25 Juin - 16:50

Axel en avait tellement MARRE !!

Et les cris d'agonie de l'autre...Et les railleries du violoniste à deux balles...

Elle se releva donc, gardant les mains autour de la gorge du german boy et se mit à tourner sur elle-même


- Crève...


elle alla un peu plus vite...

- En...

encore plus vite


- SILENCE !!!

et le lâcha, ce qui avec la vitesse l'envoya valser dans la pierre décorative de la fontaine. Il s'était peut-être fait mal...tant mieux. Qu'il se coupe la langue et s'étrangle avec !

Et voilà...des cornes. Des vraies. De diable.

elle avait deux cornes sur la tete, rouges, pointues, et une queue fourchues qui depassait de sa jupe et qui battait l'air.

Calme...zen...tranquillité...CALME J'AI DIT !!

ça allait disparaitre en 3 minutes, ses transformations ne duraient jamais plus...Ouais mais en trois minutes comme ça, ça peut faire des AIEUH !!!


- C'est une vrai queue madame ? demanda un bambin innocent -abruti- en lui tirant sa queue de diablesse
-PUTAIN DE GAMIN TU TOUCHES ENCORE ET JTE JURE QUE TU DIS ADIEU A LA TIENNE !!

Voilà, ça peut faire ce genre de dégat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Shelley

avatar

Nombre de messages : 49
Points : 3619
Réputation : 9
Date d'inscription : 16/02/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
100/500  (100/500)
Pouvoir: Guérison ou mort

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Lun 20 Juil - 10:53

Adam regardait la scène sans broncher. Il s'était dit que si jamais l'abruti commençait à être trop pâle ou virer au violet soutenu il interviendrait. Mais d'ici là, il n'avait pas l'intention de bouger le petit doigt. Une leçon de tact ne faisait pas de mal à ce brave Helmut.

Alors qu'Axel lâchait enfin sa proie en lui hurlant dessus (Adam avait remarqué qu'elle serait parfaite dans le rôle d'une mégère colérique pour un opéra de mauvais goût), le musicien s'approcha de la fontaine où Helmut venait d'atterrir et, par réflexe peut-être, ou pour autre chose encore, posa sa main sur le poignet d'Helmut discrètement, juste deux doigts sur les veines pour avoir une idée du pouls, dissimulant le tout sous une autre raillerie dite d'un ton égal.


« Tu ferais bien d'être un peu moins honnête et chevaleresque, tu risquerais d'y passer. Certaines femmes sont moins agréables et patientes qu'elle tu sais... »

Le pouls était rapide, mais rien d'anormal. Jusque là tout allait bien. Adam décida donc te quitter cette mascarade grotesque sans plus attendre et de rentrer chez lui. Jusqu'au moment où Axel poussa un cri terrifiant, comme si on lui marchait dessus.

Adam se retourna prestement, pour voir avec autant d'étonnement que tous les passants qu'Axel était maintenant affublée de deux petites cornes et d'une queue de diablesse. A ce moment là, en plus en train de gueuler sur le pauvre môme, Adam trouva que l'image était parfaite et cela lui retira même un demi-sourire, malgré le fait que la situation était assez sensible.

Le gamin s'enfuit en courant dans les jupons de sa mère, et la remarque assassine dépassa le stade de la pensée du froid musicien.


« Décidément Axel, vous les faites tous fuir... »

Il n'était pas d'une nature curieuse, mais il avait vite compris qu'Axel possédait elle aussi certains pouvoirs... étranges. Il semblait qu'elle puisse se métamorphoser à loisir, et il était évident qu'elle ne se maîtrisait pas... tout comme lui.

Pour éviter que des images qu'il gardait secrètes ne refassent surface et prennent le pas sur ses émotions, Adam détourna le regard de la jeune femme et le posa de nouveau sur l'abruti, attendant qu'il fasse un mouvement. Il respirait, c'était déjà bien, mais à la façon dont il avait heurté la pierre, on ne pouvait rien parier... Et malgré son air misanthrope hautement affiché, il arrivait parfois à Adam de s'inquiéter pour les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helmut VonDelamolinette

avatar

Nombre de messages : 30
Points : 3571
Réputation : 2
Date d'inscription : 29/03/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
350/500  (350/500)
Pouvoir: Booster ou débooster les abilités

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Dim 20 Sep - 15:41

Helmut sentit son dernier souffle arriver. La derniers grains de vie quittaient peu à peu son corps au fur et à mesure qu'il manquait d'air. Pour beaucoup, les derniers instants d'un homme lui font défiler toutes les scènes de sa vie en quelques instants. Pourtant, tout ce que voyait Helmut, c'était un hamburger. Cette délicieuse nourriture que jamais plus il ne pourrait manger ...

La femme qui le tenait prononça quelques mots hostiles et lents.

- Crève ... en ... SILENCE !!!

A ce moment précis, la jeune femme aux cheveux noirs le lâcha avec une force tellement phénoménale qu'il atterrit tout droit sur une pierre bien pointue de la fontaine d'à côté ! C'était pas de chance ça ... Comment une telle crevette pouvait-elle avoir autant de force ? C'était louche ...


L'homme au violon s'approcha alors du grand athlète qu'était Helmut et sembla lui faire une remarque dont il ne capta pas tous les mots ... Il semblait parler de femmes agréables ... Etait-il lui-même amoureux de la femme bizarre ? Ce n'était pas une hypothèse à écarter ...

Helmut détourna le regard.

Satisfaite de son délit, la femme en noir rayonnait presque d'une lueur malfaisante et des cornes ainsi qu'une queue lui poussèrent. Helmut se rendit alors compte de la véritable identité de la jeune femme à la force surhumaine.

Le Diable ... ou plutôt la Diablesse ? Comment devrait-on appeler cette créature des plus malfaisantes ? Le Démon suffirait certainement ...

Quoi qu'il en soit, comme pour prouver qu'il ne rêvait pas, Helmut vit un bambin se diriger droit vers le Démon pour lui tirer la queue. Lui-même était bien trop sonné que pour intervenir mais peu à peu, ses sens reprenaient le dessus et la conversation devenait enfin audible.

- C'est une vrai queue madame ?

Comme il l'avait prévu, la colère du Démon se fit ressentir immédiatement.

- ****** DE GAMIN TU TOUCHES ENCORE ET JTE JURE QUE TU DIS ADIEU A LA TIENNE !!!

Helmut vit ses sens se brouiller à nouveau et des étoiles parsemèrent son champ de vision. Lorsqu'il récupéra la vue, le garçon avait disparu et Helmut se demanda où il était passé. A dire vrai, il ne voulait même pas le savoir. Des images de flammes de l'Enfer et de chien géant à trois têtes devant un rosbeef humain lui assaillirent l'esprit. Il ferma les yeux et se rendit compte qu'il aurait dû intervenir tant qu'il avait pu ... Au lieu de cela, il était resté à se reposer sur une fontaine ... à regarder un démon envoyer un enfant se faire torturer aux fins fonds des Enfers.

Une voix interrompit Helmut dans son brillant raisonnement.

- Décidément Axel, vous les faites tous fuir...

Il fallait le dire, la scène était des plus étranges. Axel le démon se tenait au milieu d'une foule de passants, toutefois éloignés, mais moins que l'homme et lui. Les passants ne semblaient pas avoir l'intention de s'en aller, malgré une certaine crainte que l'on pouvait lire dans leurs yeux. Que fallait-il faire ?

L'homme au violon le fixa alors. Son regard voulait tout dire :

- Tue le démon, sauve le monde.

La vue toujours légèrement défaillante, Helmut prit son courage à deux mains et se leva.

Le regard de la foule fut attiré vers lui, le héros qui allait venir à bout du démon de Central Park. Il avait bien vu qu'il ne se laisserait pas faire, mais lui aussi savait y faire avec les vilains pas beaux ... commencer au niveau des menaces!

"Dégage d'ici pauv' cloche, ou sinon tu vas goûter de mon poing !"

Et sur ce, Helmut serra le poing et le brandit pour montrer à son ennemi qu'il avait du souci à se faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choukette
Special
avatar

Nombre de messages : 127
Points : 3646
Réputation : 6
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
250/500  (250/500)
Pouvoir: Métamorphose

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Dim 20 Sep - 17:40

Axel bailla, la constatation du violoniste ne la dérangea pas plus que ça...

Sauf que l'abruti s'était réveillé, et ça, ça la dérangeait. Le pire étant qu'il se dirigeait vers elle.

"Dégage d'ici pauv' cloche, ou sinon tu vas goûter de mon poing !"

Pardon ?
Elle hésita entre rire et dormir. Elle fit craquer ses phalanges, ainsi que sa nuque, ses cornes et sa queue dispaissant doucement, mais sûrement. D'ailleurs ça lui donnait la migraine et des frissons. Vous avez déjà eu des cornes qui rentraient dans votre tête, et une queue fourchues qui fusionnait avec votre dos vous ? Nan ? Tu m'étonnes.

Bref, pas agréable.

Bon, le German Boy était toujours là.
Axel aussi.
Axel s'ennuyait.
Le German Boy était là.

Elle regarda donc faire le German Boy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helmut VonDelamolinette

avatar

Nombre de messages : 30
Points : 3571
Réputation : 2
Date d'inscription : 29/03/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
350/500  (350/500)
Pouvoir: Booster ou débooster les abilités

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Sam 3 Oct - 14:21

Notre Allemand préféré n'avait pas l'intention d'y aller par quatre chemins. Il allait sauver la populationde cette diablesse, et le plus efficacement possible ...

Sous le regard apeuré et plein d'espoir des badauds, Helmut fit un pas ... dans une de ces énormes crottes de chien dont on ne peut jamais plus se débarasser par la suite ...

Talking French, du sur mesure ... [HJ : Si vous avez une autre suggestion de magasin, envoyez xD]

Helmut était dans tous ses états et se mit à hurler.

"MAIS PON SANG TE PON SOIR, QUI EST ALLE METTRE CETTE SALETÉ ICI ?"

Devenu rouge, il examina l'étendue des dégâts. La semelle de la chaussure de la nouvelle mode de l'année prochaine qu'il avait acheté la veille était emplie de cette bouse brune qui en envahissait les moindres recoins sans aucune pitié. L'odeur, quant à elle, vint chatouilles le nez d'Helmut, ce qui ne fit qu'accentuer sa colère.

Comme s'il avait oublié l'histoire, il dévisagea Choukette et s'écria :

"Très pien, là, tu es allée trop loin ! Il est temps que je te montre que ce ne sont pas tes choses que l'on peut faire tans un parc !"

Dans tous ses états, il ne fit même pas attention au ciel entier qui virait au gris foncé par les nuages qui remplissaient la voûte céleste à une vitesse fulgurante ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Davis
Special
avatar

Nombre de messages : 314
Age : 24
Localisation : AU pôel nord XD
Points : 3767
Réputation : 9
Date d'inscription : 22/11/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
1000/1000  (1000/1000)
Pouvoir: Télékinésie

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Sam 10 Oct - 12:21

Un mois, un mois avait passé depuis l'évènement, un mois où il était resté inactif, un mois ou les gens avait ignoré sa menace en le prenant pour un fou, certes le bilan jusqu'ici n'était pas positif mais un élément faisait changer la balance ! Un mois où Aaron n'avait pas donné signe de vie, ainsi donc d'une certaine façon Kyle avait marqué un bon point sur le calendrier de la domination du monde !


Il avait passé ce mois en pleine réflexion, maintenant il savait ce qu'il ferait, il savait comment les choses devraient se dérouler, ils savaient quelles personnes il devait éliminé et oui les quelques documents récupérés des restes de l'UHCB l'avait aidé, enfin dans ses quelques documents il avait retrouvé ce nom qu'il aimait tant, Gala !


Kyle revint en lui même et se remit à échafauder son plan, il avait réussi à retrouver trois personnes doués d'aptitudes et aubaine pour lui, ces trois personnes étaient justement occupée à discuter ! Kyle n'avait pas suivis la conversation, il venait juste d'arriver dans ce beau parc qu'était central park maintenant que resterait il de lui après son départ ? Seul l'avenir pouvait en décider !


D'une part c'était tout bénéfice à Kyle de rencontrer à cet instant ces trois personnes, mais il était certes plus dangereux de les combattre en même temps mais d'après ce que Kyle avait vu ils n'avaient pas l'air bien dangereux ! Quoi que l'espèce d'hippie de service n'avait encore rien manifester de particulier mais pourtant il ressemblait fort à cet Adam Shelley que les documents parlaient !

Kyle hésitait à agir de suite, mais les quelques évènements qui suivirent son arrivé ne fit que renforcer sa détermination ! Kyle rajusta son manteau de cuire ! A noter que pour cette "mission" il avait laissé de côté son costard cravate habituel ! Et s'avança en direction des trois inconnus !


Inévitablement, dès son approche des individus et activation de son pouvoir, le ciel s'obscurcit ! De gros et épais nuages noires non pas remplis d'eau mais bien d'éléments déchaines se forma au dessus de la ville ! Déjà le vent se levait, les feuilles à terre se mettait à virvolté autour de lui ! L'atmosphère s'alourdit, la température chuta brusquement et les quelques animaux présent se turent, un banc de brouillard monta du lac et l'image qui apparut pour les trois individus furent une image d'un homme maléfique venant les tuer sortant d'un épais brouillard !


Comment des gens comme eux n'aurait il pas pu avoir froid dans le dos. Sans laisser le temps aux trois personnes de réagir, Kyle amplifia son pouvoir et les éléments contenus dans les nuages se mirent en action ! D'immenses éclairs se mirent à tomber sur la terre, zebrant le ciel ! De la pluie se mit à tomber durement sur central park ! Le vent s'amplifia, la température descendit encore d'un cran !


Kyle continua de s'approcher des trois malheureux toujours aucune réaction de leur part, il était encore à une vingtaine de mètres d'eux mais une aura maléfique signalait clairement sa présence. Marchant avec conviction, Kyle s'approchait inévitablement d'eux !


19 mètres toujours aucun signe de mouvement ! Kyle amplifia encore les éléments !
Voyant ses victimes tétanisés il s'arrêta un instant leur lança un regard pleine de méchanceté, il allait enfin reprendre du pouvoir et il était temps que ces personnes douées de pouvoirs surnaturels et les humains le craignent, s'il fallait faire des génocide il en ferait, mais il dominerait le monde !


Kyle toujours arrêté attendait impassible un réaction ! Il était à une dizaine de mètre maintenant, et
il attendait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroesrevenge.1fr1.net
Adam Shelley

avatar

Nombre de messages : 49
Points : 3619
Réputation : 9
Date d'inscription : 16/02/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
100/500  (100/500)
Pouvoir: Guérison ou mort

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Mer 25 Nov - 21:17

Adam regardait la scène sans comprendre.

Sans comprendre ce qu'il se passait, sans comprendre pourquoi il restait ici, et sans comprendre pourquoi il ne partait pas de suite au lieu de se poser des questions idiotes.

Enfin si, il savait. Et cela le dérangeait plus encore que le reste. Son regard se tourna vers Axel, qui elle-même regardait l'étrange hurluberlu qui n'était décidément pas très net. Il aurait peut-être dû vérifier s'il sentait l'alcool ou autre chose encore tout à l'heure...

Mais bon, le problème n'était pas là. Bien qu'il prétende n'en avoir cure, Adam était intrigué. il se doutait qu'il ne pouvais pas exister qu'une seule personne avec des "pouvoirs" (il n'était pas assez narcissique pour croire ça) mais en être témoin était autre chose. Que cela pouvait-il donc être ? Une mutation génétique ? Peut-être, mais dûe à quoi ? Si c'était à l'environnement, pourquoi touchait-elle des personnes si différentes ? Et puis, un changement d'environnement devrait alors provoquer une rupture, et son voyage en Russie n'avait rien changé à ses pouvoirs, car, même s'il ne voulait pas les utiliser...

Non, il ne devait pas penser à ça ! Adam secoua la tête, comme pour réorganiser ses pensées. Il était hors de question qu'il y pense. Cela faisait bien longtemps qu'il se l'était interdit. Et il était impensable que ce soit une aussi grosse ânerie qui réouvre la plaie.

Alors que, plongé dans ses pensées, il ne prêtait plus attention à ce qu'il se passait entre l'Allemand et la jeune femme, un évènement le fit retourner sur Terre. Il se passait quelque chose. Quelque chose qui n'était pas naturel...

L'homme leva la tête vers le ciel qui s'obscurcissait à une vitesse fulgurante, bien trop rapidement pour provenir d'un simple effet du vent, par ailleurs inexistant...

...Adam frissonna. Une véritable bourrasque venait de se lever en un instant ! Instinctivement, le regard d'Adam se tourna vers le lac. Et ce qu'il vit lui fit la peur de sa vie. Pas pour les raisons que l'on puisse soulever étrangement. Enfin aussi, mais ce n'était pas les principales. Cette image lui en rappelait une autre des mois plus tôt...

Non ! Arrêter de penser, c'était ça le plan !

Les éléments se déchaînaient au-dessus de leurs tête, et il était maintenant évident pour Adam que toute cette agitation était provoquée par cet homme, qui s'avançait vers eux d'un pas sûr et avec un sourire satisfait qui lui donnait envie de vomir. Décidément, cet homme lui ressemblait bien trop...

Tout autour d'eux leur ordonnait de fuir, il semblait d'ailleurs que tout le monde était déjà parti, mais pourtant il restait là. Une fois de plus sans comprendre. Pourquoi ne pas faire comme tout le monde ?

Et bien peut-être parce qu'il ne l'était pas justement. Comme tout le monde. Et qu'il n'avait plus rien à perdre maintenant. Il n'avait qu'un objectif, et à vrai dire, se faire tuer en route pouvait être un moyen de l'atteindre alors au final, mieux valait affronter cet homme, toute horreur qu'il puisse inspirer.

L'homme avait finit par s'arrêter à une dizaine de mètres et semblait les toiser du regard. Il attendait. Mais il attendait quoi bordel ?!


"Si vous venez pour déclencher la fin du genre humain, je vous conseille de commencer par celui-ci, dit Adam d'un ton calme tout en désignant Helmut d'un geste de la main. Il n'est plus tout à fait net de toutes façons."

Voilà, si c'était une parole qu'il attendait, il avait pu s'apercevoir qu'ils n'étaient pas des statues de cire qui avaient été déposées là par harsard. Mais Adam ne comprenait décidément pas ce que cet homme pouvait leur vouloir. A moins que...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derrown Shan

avatar

Nombre de messages : 81
Age : 25
Localisation : À la poursuite de mon passé...
Points : 3647
Réputation : 32
Date d'inscription : 19/06/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
420/500  (420/500)
Pouvoir: Activation et canalisation de pouvoirs

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Sam 23 Jan - 3:11

Après les évènements de la ruelle avec Joan, je suis allé me reposer dans un parc, histoire de faire le point et de réfléchir. C'est là aussi que j'ai entâmer la première partie de mon journal. Je devais tout mettre à l'écris pour me donner des pistes si jamais je perdais encore la mémoire.

Alors c'est ça...J'écrivais tranquillement sur un banc de parc, sans me soucier des gens et de leurs occupation quand soudain, les éléments se sont déchaînés. Merde... Je devais garder le papier sec et c'est en relevant la tête que je vis le petit groupe de personnes. L'un d'eux semblait très en colère et les deux autres, assez calmes. Mais je pouvais voir dans leurs yeux le questionnement et l'étonnement grandissant. Et je suis sûr qu'une personne prêt de moi aurait dit la même chose pour mes yeux.

Cet homme qui s'étsit approché, il bougeait d'une drôle de manière et semblait trop sûr de lui. Était-ce lui qui déclenchait ces phénomènes métérologiques? Ça ne m'aurait pas étonné que oui, avec tout ce que j'ai déjà vu...

Sentant la menace arriver au grand galot, je fermai mon journal, le rengea dans ma poche et me déplaça futivement vers un arbre. Je voulais en savoir plus sur cette étrange réunion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helmut VonDelamolinette

avatar

Nombre de messages : 30
Points : 3571
Réputation : 2
Date d'inscription : 29/03/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
350/500  (350/500)
Pouvoir: Booster ou débooster les abilités

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Jeu 28 Jan - 17:29

L'histoire de la crotte eut tôt fait de sortir de la tête d'Helmut quand finalement, il se rendit compte du mauvais temps qui faisait rage.

Le problème dans ce climat, ce n'était pas le vent qui commençait à emporter tout dans son passage, c'était principalement la terreur qu'il inspirait. Helmut fut parcouru de frissons tout le long de son échine et tous ses soucis furent d'un coup balayés par la peur.


Cette peur, c'était bien un individu qui la causait, individu que Helmut aperçut en tournant la tête. Un homme s'avançait, l'air sûr de lui. Une fois atteint la dizaine de mètres, il s'immobilisa, comme s'il attendait quelque chose, que Helmut devina être une réaction de leurs parts.

Cette réaction, Adam la lui fournit.


"Si vous venez pour déclencher la fin du genre humain, je vous conseille de commencer par celui-ci. Il n'est plus tout à fait net de toutes façons."

Totalement d'accord avec l'homme, Helmut acquiesça la tête machinalement ... avant de tilter et de désaprouver totalement.

- Mais n'importe quoi ! Che suis totalement net moi t'apord ... Et puis prenez-le lui, il est même pas capable t'utiliser un tésotorisant, il sent le pretzel sauce barbecue !!!

Sur ce, Helmut pointa le doigt vers Adam avec un air enfantin.

Mais comment réagirait l'homme ? Avec un peu de chance, il l'écouterait et se chargerait immédiatement de cet espèce d'idiot d'Adam. Ca ferait un parasite de moins ... Cet espèce de râleur ... Car l'homme avait l'air relativement puissant, au vu des éléments qui se déchaînaient terriblement. Peut-être éradiquerait-il les idiots de la Terre ... Helmut se réjouissait à cette idée !

Par ailleurs, l'homme allait peut-être justement l'attaquer lui-même deux fois plus rapidement ... Ce serait une situation relativement problématique, même s'il saurait se défendre sans trop de problème. Après tout, n'était-il pas le grand Helmut VondelaMolinette ?

Se rendant compte qu'il y ait peu de chance que l'homme s'inquiète des chamailleries de deux autres, et que tout cela n'était qu'une plaisanterie, Helmut enchaîna, sur un ton ferme :

- Bon, plus sérieusement, fous êtes là pour fous la péter et fous pensez que fous êtes le plus intellichent de tous ? Che déteste les chens comme ça, alors si fous ne foulez pas afoir des ennuis, décachez immédiatement !

Fier de lui, il décocha un sourire à son ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Davis
Special
avatar

Nombre de messages : 314
Age : 24
Localisation : AU pôel nord XD
Points : 3767
Réputation : 9
Date d'inscription : 22/11/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
1000/1000  (1000/1000)
Pouvoir: Télékinésie

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Ven 12 Fév - 19:18

La rage, c'était cette lueur qui brillait au fond de ses yeux, il regardait ces trois personnes qui était là devant lui, l'air effrayé, et Kyle lui attendait, il attendait qu'il réagissent, mais c'était bien connus les gens ne réagissent jamais comme vous le souhaitez c'était à peu près une vérité absolue et là Kyle pouvait la voir à l'oeuvre.


Kyle ferma les yeux, écoutant son pouvoir qui venait ravagé ses ressources vitales, aussi il le diminua, après tout les trois personnes l'avaient aperçu et qui sait combien d'autres l'observait ? Donc l'effet apocalypse n'était plus aussi important maintenant qu'il avait leur attention, bien sur maintenant il avait deux choix qui s'offrait à lui, soit il recrutait ses personnes dans son groupe ou bien il mettait en oeuvre sa domination du monde en détruisant central park comme il l'avait fait pour l'aéroport de Las-Vegas, mais il fallait noté que la destruction de l'aéroport lui avait couté énormément tant au niveau énergiques qu'au niveau sentimentale.


Car Le jeune Kyle pensait sans cesse a sa belle de ses rêves, il pensait à Gala et tous ce qu'il allait faire aujourd'hui et demain était dans le but de la retrouver, de la revoir de pouvoir à nouvau effleurer sa peau, avoir l'occasion de sentir son parfum qui la mettait en valeur mais trop peu pour ce qu'elle était.


Kyle rouvrit les yeux, les jeunes gens étaient toujours là devant lui, toujours pétrifiés, car si Kyle avait diminué l'intensité de son pouvoir les conditions météorologique qu'il ne contrôlait pas elles étaient bien présentes. Le jeune millionaire sentit son manteau de cuir se gonfler d'eau, son pantalon lui coller les mollets, la froid le prendre à la gorge, il était victime de ce qu'il avait crée mais tout cela ne l'avait pas aidé à résoudre son problème de choix.


C'est ainsi que naquit dans l'esprit de Kyle l'idée, et s'il arrivait à convaincre une personne ou plus et détruire central park, ainsi il ferait d'une pierre deux coup, il ne lui resterait plus qu'ainsi à découvrir où se cachait tout ces gens doué de pouvoir et de les traquer ou de les recruter mais dans tout les cas le moment de choisir était venu.


Kyle n'avait pas écouté ce que les deux hommes avaient dit, il s'en souciait peu,tout ce qu'il savait s'était qu'il était temps de passer à l'acte.


Kyle se rapprocha des jeunes gens jusqu'a une distance respectable pour que tous l'entende distinctement sans qu'il aie à crier et paraitre pour un idiot. Et il dit:



"Je suis Kyle Davis, aujourd'hui est un jour particulier pour vous, car aujourd'hui le monde va changer pour vous, car vous me suivez ou vous périssez !"


Si au début de sa phrase les personnes auraient pu le prendre pour un cinglé, la fin était quand à elle beaucoup plus menaçante et synthétisait parfaitement bien la pensée de Kyle, c'était à dire un choix. Maintenant ces jeunes personnes étaient un peu ses cobbayes, il verrait bien comment il réagissaient et il adapterait en fonction.


Mais ce qui était clair pour Kyle c'était qu'aucune personne encore présente dans ce parc ne pourrait tenter de sortir sous peine de se retrouver à sa merci, et cela Kyle leur fit comprendre par un regard qui était lourd de sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroesrevenge.1fr1.net
Derrown Shan

avatar

Nombre de messages : 81
Age : 25
Localisation : À la poursuite de mon passé...
Points : 3647
Réputation : 32
Date d'inscription : 19/06/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
420/500  (420/500)
Pouvoir: Activation et canalisation de pouvoirs

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Ven 19 Fév - 19:20

Je ne fit pas trop attention à la discussion se déroulant devant moi, préférant évaluer les possibilités de fuite et de danger imminant. La seule menace semblait emmaner de cet homme. Ténébreux et imposant, il parlait d'une voix forte pour essayer de ce donner encore plus de grandeur. Visiblement, il devait être en manque d'attention...

Tout à coup, l'un des hommes ayant un grave accent allemand se mit à insulter l'autre. Ohoh! Ce n'était jamais une bonne idée d'essayer de faire prendre les nerfs quelqu'en semblant très méchant...surtout si celui-ci manipulait les éléments naturelles!

Je tentai de me rapprocher encore plus pour pouvoir réagir le plus rapidemment possible selon les évènements. Je ne connaissais aucune de ses personnes et je venais tout juste de sortir d'une histoire sordide qui a coûté la vie à un pauvre homme. Malade, mais pauvre homme quand même...

Malheureusement, le groupe n'avait pas choisi un lieu de rencontre présentant le plus de cachette possible et je dû prendre ce qui m'avantageais le plus: soit un arbre d'environ une 30taine de centimètres de diamètre à 20 mètre de distance du groupe. Heureusement, je me trouvais dos à l'ennemi.

Celui-ci cria alors quelque chose qui me fit frémir:

-Je suis Kyle Davis, aujourd'hui est un jour particulier pour vous, car aujourd'hui le monde va changer pour vous, car vous me suivez ou vous périssez!

Kyle? Davis? Mais n'était-ce pas mon frère dont Thalia m'avait si longuement parlé? Elle m'avait aussi prévenu du fait qu'il avait quelques problèmes psychologique et que son désir malsain de dominer le monde pouvait se faire voir dans ses agissements. Alors c'était lui... À le voir, je sus pourquoi nous ne nous entendions pas très bien: je n'étais pas comme lui! Enfin... Selon ce qui c'était passé depuis mon réveil, je n'avais pas agis comme un lascar ou un méchant! Pourtant, les dernières paroles de Joan me traumatisaient et me tiraillaient l'esprit.

Secouant la tête vigoureusement, je fis disparaître ses horribles images de ma tête. Non! Je devais rester concentrer sur la situation ambiante! Pourtant... pourtant... Tout cela n'avait aucun sens! Je devais savoir!

Prenant une grande inspiration, je fis ce que, aujourd'hui, je n'aurai jamais pensé faire: je me suis avancé vers Kyle. C'était complêtement stupide! Mais en même temps, je ne pouvais pas prévoir le cours des évènements suivant...

Je fis donc quelques pas dans sa direction, prenant un air zen et décontracter. Puis, à environ 5 mètres de lui, je m'arrêtai et attendit qu'il me remarque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Shelley

avatar

Nombre de messages : 49
Points : 3619
Réputation : 9
Date d'inscription : 16/02/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
100/500  (100/500)
Pouvoir: Guérison ou mort

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Jeu 4 Mar - 15:58

Adam regardait l'homme sans rien dire. Il n'avait pas fait attention aux paroles d'Helmut. De toutes façons il était intimement persuadé qu'elles n'avaient aucun intérêt. L'homme en face d'eux était bien plus intéressant d'ailleurs...

L'ex-étudiant en médecine avait rapidement calmé son angoisse, et se contentait d'observer son vis-à-vis d'un air impassible. Il avait beau fouiller dans sa mémoire, ce type ne lui disait rien, et pourtant il semblait assez sûr de lui pour être connue, au moins dans la ville. Ou peut-être dans un réseau de personnes possédant un pouvoir -car il fallait être idiot pour ne pas comprendre que c'était lui qui maîtrisait les éléments-, il n'en savait rien.

Pour la première fois depuis qu'il avait quitté la civilisation pour partir au fond de la Russie Sibérienne, Adam regretta d'être parti, justement. Il aurait bien aimé savoir à qui il avait affaire...

C'est le moment que choisit l'homme pour se présenter, en des termes assez présomptueux. Ayant eu quelques charmantes soirées en compagnie d'une étudiante en psychologie, Adam savait que cette attitude traduisait un mégalomane en manque d'admirateurs. Son instinct cependant lui susurrait que cela accentuait plus encore la dangerosité du cobaye, qui n'avait déjà pas l'air coton à la base...

Enfin, au moins, il avait eu la réponse à sa question. Ce type cherchait apparemment bien à créer une ligue de personnes possédant des pouvoirs, et apparemment pas un remake de la Ligue des Justiciers. Ou alors du côté obscur de la force...

Minute ! Adam se tourna alors vers Helmut, sans cacher son étonnement. Ce mec aussi idiot qu'un Concombre Brunâtre possédait un pouvoir ?! Dieu que la théorie de l'évolution était mal foutue...

Bref ! Le problème n'était pas là. Il était temps de répondre à l'affreux jojo... Mais, avait qu'il n'ouvre la bouche, un nouveau sorti de derrière un arbre se glissa entre Kyle et eux. Mais il ne disait rien, attendant visiblement une réaction de son vis-à-vis. Adam laissa échapper un soupir. Si chacun attendait une réaction de l'autre, on n'était pas sortis de l'auberge !

En temps normal, Adam aurait profité de cette petite confrontation silencieuse pour prendre la poudre d'escampette. Mais quelque chose lui disait que le maître des éléments n'allait pas être d'accord... Du coup, plutôt que de rester planté là à attendre que l'un des deux autres se décide, Adam prit la parole, sans que son ton ne trahisse une quelconque émotion, comme à son habitude.


"Personnellement, je n'ai ni peur de tes menaces, ni de la mort. Alors si tu veux vraiment qu'on fasse quelque chose pour toi, moi il me faut quelque chose en échange. Je n'ai pas pour habitude de travailler pour quelqu'un."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helmut VonDelamolinette

avatar

Nombre de messages : 30
Points : 3571
Réputation : 2
Date d'inscription : 29/03/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
350/500  (350/500)
Pouvoir: Booster ou débooster les abilités

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Sam 20 Mar - 18:47

L'homme mystérieux semblait ne pas prendre garde aux menaces que lui proférait Helmut. Ce dernier s'en trouvait tout simplement outré. De quel droit se permettait-il de le nier de cette manière ? Voilà qu'il redescendait davantage encore dans son estime ... Il débarquait et venait se la péter au milieu d'une conversation d'adulte et ne prenait même pas en compte les réactions de ceux qu'il dérangeait. Il avait dû être élevé de manière trop souple, pas comme lui-même ...

Il se permit de jeter un coup d'œil vers son passé, lorsqu'il était encore le petit et frêle Helmut VondelaMolinette. A l'époque, sa Mama avait l'habitude de lui préparer des bretzels à la sortie de l'école. C'était une véritable douceur pour lui, mais il n'avait pas le droit de les manger tant qu'il ne connaissait pas ses leçons. Et comme dans la plupart des cas il n'y parvenait pas, il voyait sa Mama bouffer la fournée entière de bretzels à peu près tous les jours. C'est ainsi qu'au fil du temps, elle s'était allourdie pour devenir le stéréotype de la mère de famille italienne, avec un accent allemand toutefois. C'était ça, être élevé à la dure.

L'homme pensait faire peur à tout le monde, ce qui était sûrement le cas, sans compter lui, Helmut, qui n'avait peur de rien ! Il allait sauver le parc une nouvelle voix, il en était certain ...

Mais avant que l'Allemand téméraire ne puisse intervenir, le malade prit la parole pour énerver plus encore Helmut.

"Je suis Kyle Davis, aujourd'hui est un jour particulier pour vous, car aujourd'hui le monde va changer pour vous, car vous me suivez ou vous périssez !"

Il se permit un petit rire intérieur. La prochaine fois que ce clown voulait faire une menace, il lui aurait fallu ne pas commettre de fautes de Français basiques que même lui n'auraient pas commises ! Le type perdait de plus en plus son air sérieux aux yeux du héros allemand que représentait Helm'. Il n'en ferait qu'une bouchée, de cette crevette ...

Avant qu'il n'agisse toutefois, un homme qui lui était totalement inconnu s'avança comme pour s'offrir en sacrifice. Voulait-il lui voler la vedette ? Cela ne semblait pas être le cas ... C'était comme s'il voulait se faire remarquer ... Peut-être voulait-il tendre une embuscade ? Ou faire diversion ?

Helmut avait mis le doigt dessus ... La tactique était merveilleuse ...

Se donnant du temps pour agir, il écouta les paroles de l'homme au violon qui bougea enfin.

"Personnellement, je n'ai ni peur de tes menaces, ni de la mort. Alors si tu veux vraiment qu'on fasse quelque chose pour toi, moi il me faut quelque chose en échange. Je n'ai pas pour habitude de travailler pour quelqu'un."

Cette réaction représentait-elle elle aussi une diversion ? Non, pas celle-là, le flair d'Helmut le sentait. Il s'agissait d'une tentative désespérée d'un homme apeuré. Pourtant, plus tôt, il avait semblé plus résistant que cela ... Il ne pourrait toutefois pas compter sur lui, seul l'Allemand devrait rabattre le claquet à ce pauvre malheureux qui avait cru pouvoir s'en prendre à lui sans subir de séquelles.

Sentant venir le temps d'agir, Helmut se jeta à l'eau.

"Haha, très trôle ! Crois-tu faire peur au crand Helmut FondelaMolinette ? Qui es-tu pour parler comme ça ? Pour qui te prends-tu ? Penses-tu vraiment que nous allons te rejoindre, face de canard ? Si tu continues, tu auras affaire à moi ... Et attention, j'ai un ami qui te tuerait en moins de deux ! Il me suffit de décrocher mon téléphone ..."

Sur ces paroles, Helmut sortit les poings en conservant son téléphone pas trop loin avant d'ajouter :

"Ah, et qui est l'homme qui s'avance fers toi, pauf' plouc ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Davis
Special
avatar

Nombre de messages : 314
Age : 24
Localisation : AU pôel nord XD
Points : 3767
Réputation : 9
Date d'inscription : 22/11/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
1000/1000  (1000/1000)
Pouvoir: Télékinésie

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Ven 30 Avr - 15:50

Kyle face au groupe se sentit désemparé, pourquoi est-ce que c'est déclarations ne fonctionnaient jamais, n'avait-il pas détruits tellement de choses, tellement de bâtiments, de vie ?

Il fallait croire que non car à chaque fois ça se passait de la même manière, il arrivait, il faisait peur et puis il devenait ridicule et sa bataille sur central park avait l'air de s'annoncer de la même manière, mais peut-être Kyle aurait il la chance de trouver un élément qui changerait tout, alors patient, il écouta ce que les gens avaient à dire.


"Personnellement, je n'ai ni peur de tes menaces, ni de la mort. Alors si tu veux vraiment qu'on fasse quelque chose pour toi, moi il me faut quelque chose en échange. Je n'ai pas pour habitude de travailler pour quelqu'un."

Aïe celui-là avait l'air d'être quelqu'un qui ne serait pas facile à convaincre mais bon pour le moment il ne suffisait que de l'ignorer, le reste viendrait plus tard, aussi Kyle se dit que le fils à papa à coté aurait peut-être quelque chose de plus intéressant et ce fut le cas:

"Haha, très trôle ! Crois-tu faire peur au crand Helmut FondelaMolinette ? Qui es-tu pour parler comme ça ? Pour qui te prends-tu ? Penses-tu vraiment que nous allons te rejoindre, face de canard ? Si tu continues, tu auras affaire à moi ... Et attention, j'ai un ami qui te tuerait en moins de deux ! Il me suffit de décrocher mon téléphone ..."

Pour seule réponse, Kyle lui décocha un regard et habilement vint déposer son pouvoir sur le téléphone qui paix à l'âme de ce pauvre Nokia, fut décomposé en quelques pièces détachés.

Par contre la suite fut nettement plus intéressante:


"Ah, et qui est l'homme qui s'avance fers toi, pauf' plouc ?"

Mais que racontais cet Allemand, car il commençait à énerver Kyle, car le plouc dans l'histoire ce n'était surement pas lui mais bien ce pseudo- nouveau riche ! Et en plus il divaguait qui serait assez stupide pour s'approcher de lui par derrière alors qu'il représentait le chevalier de l'apocalypse, et pourtant quand Kyle se retourna, il le vit, lui étant arrêté près de lui et le fixant comme si il se connaissait...Comme s'il se connaissait cette idée vint faire échos dans l'esprit de Kyle et si... C'était une très bonne idée.

"Lui ? Lui c'est la future personne la plus chanceuse de toute l'humanité " Sourire avenant à l'individu (toi Der") " Cette personne a choisie il y a pas mal de temps la voie qui est la plus profitable pour tout le monde, il a décidé qu'il était temps pour lui d'exploité ce que l'évolution humaine l'a doté, il est temps que les personnes qui sont l'avenir de demain prennent leur place dans le monde d'aujourd'hui. Et c'est pour cela que je suis là aujourd'hui pour vous permettre à vous. Vous l'étape suivante de l'évolution, Vous l'avenir. de me rejoindre dans la voie qui nous mènera à l'ère suivante, cette période que l'homme redoute tellement mais que l'homme attend avec impatience. Mais je vous préviens mettez-vous en travers de notre chemin et nous ne ferons pas de quartier, ne pensez pas que cette menace à pour bout la mort" regard en direction du principal concerné c'est à dire le hippie " Non vous servirez au bien des personnes, à celle qui mérite de recevoir un don, ceux que la nature a oublié la présence, mais qui aurons leur part !"

Coup de tonnerre en arrière fond *Parfait pour l'effet* pensa t'il. Concernant le nouveau venu soit il entrait dans son jeu soit Kyle trouverait une autre solution !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroesrevenge.1fr1.net
Derrown Shan

avatar

Nombre de messages : 81
Age : 25
Localisation : À la poursuite de mon passé...
Points : 3647
Réputation : 32
Date d'inscription : 19/06/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
420/500  (420/500)
Pouvoir: Activation et canalisation de pouvoirs

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Mer 5 Mai - 3:29

Lorsque Kyle me remarqua, je ne su trop comment réagir. M'avait-il reconnu? Était-ce pour cela qu'il faisait comme s'il m'avait déjà dans son équipe? Je n'aurai su le dire! Kyle est tellement imprévisible...

Le coup de tonnerre qui suivit me tira brutalement de mes pensées et je du me fouetter mentalement pour rester concentré et focuser sur la situation. L'homme devant moi m'avait lancé une perche que je ne savais point si je devais accepter. Les deux autres hommes avec qui il discutait semblèrent soudainement intrigué par cette soudaine déclaration. Ces deux hommes ne semblaient pas bien méchant... Comment savoir de quel côté je devais me placer?

Je me rappelai alors les paroles de Thalia: elle avait clairement dit que Kyle avait des problèmes psychologiques, que nous ne nous entendions pas très bien et qu'il avait détruit mon immeubleà bureau. Non. Ma décision était prise: c'était lui l'ennemi.

Je fis donc quelques pas de plus et dit d'un air détaché que je voulais insultant et effronté:

-Ouais, c'est lui le boss et vous devriez faire ce qu'il dit! Il est pas toujours de bonne humeur comme ça!

Je ne savais pas si ma ruse allait aussi bien marcher que je l'espérait, mais je me forçai à jouer le jeu. Mettant mes mains dans les poches de mon blouson, je baissai ensuite la tête pour cracher par terre de la façon la plus délinquante possible. Je voulais paraître comme une personne n'ayant plus trop d'espoir dans la vie et n'ayant pas trop eu le choix de le suivre. C'était en gros ma stratégie. J'ignorais si elle allait fonctionner, mais je me disais qu'il me serrait facile d'atteindre Kyle s'il ne se doutait de rien et d'aider les deux autres hommes si la situation virait mal pour eux.

De plus, j'ignorais encore tout de ce frère maléfique depuis mon amnésie. Je devais donc en apprendre le plus possible sur ses projets de destructions du monde. J'étais curieu de connaître la suite des évènements...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Shelley

avatar

Nombre de messages : 49
Points : 3619
Réputation : 9
Date d'inscription : 16/02/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
100/500  (100/500)
Pouvoir: Guérison ou mort

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Jeu 6 Mai - 20:53

Adam regardait autour de lui sans prendre la parole. Juste après son intervention, l'autre abruti s'était décidé à parler, et Adam se demandait vraiment de quelle planète venait ce Helmut. C'était décidément un bien étrange personnage...

Entendant un bruit étrange, le regard de l'homme se tourna vers le téléphone qu'Helmut tenait à la main, comme une menace. Enfin... ce n'était plus une très grosse menace maintenant, puisqu'il était purement et simplement réduit en petits morceaux. L'ex futur médecin posa de nouveau les yeux sur Kyle. Pas besoin d'être un génie pour comprendre que la destruction du cellulaire était son œuvre, tout comme la météo. Intérieurement, Adam se demandait bien ce que cet homme n'était pas capable de faire...

Kyle se lança alors dans un nouveau discours, sans prêter la moindre attention à Adam lui-même ou à ses paroles, il semblait n'en avoir que... pour lui, en fait. Adam regarda les trois autres en baillant ostensiblement malgré le magnifique coup de tonnerre. Il s'ennuyait, et se demandait encore ce qu'il faisait là. Bon sang, il aurait mieux fait de partir lorsque ça avait dégénéré, quand l'autre abruti avait commencé à bousiller son violon...

... Hey... c'était pas une mauvaise idée ça !

Adam se baissa pour prendre l'étui dans lequel se trouvait son violon alors que le dernier venu (un peu comme un cheveu sur la soupe d'ailleurs) prenait la parole. Il n'avait pas l'air plus ravi que lui d'être là, et pourtant il restait. Étranges personnages, vraiment...

N'ayant pas envie de continuer à perdre son temps -et de toute façon ce n'était pas comme si on s'intéressait foncièrement à sa présence- Adam haussa les épaules et fit demi-tour, tournant le dos à Kyle afin de sortir du parc.


[HJ : J'avais prévenu... Quand Adam n'a rien à faire, il part. Mais bon, vous pouvez encore le retenir...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helmut VonDelamolinette

avatar

Nombre de messages : 30
Points : 3571
Réputation : 2
Date d'inscription : 29/03/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
350/500  (350/500)
Pouvoir: Booster ou débooster les abilités

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Mer 19 Mai - 20:44

La situation ne tournait pas à l'avantage d'Helmut.

Lorsqu'il avait parlé de l'individu qui se dirigeait vers Kyle, ce dernier s'était retourné et avait entamé un discours dans le but de convaincre les individus présents de rejoindre sa cause.

S'il comprenait bien [HJ : et c'est pas gagné ...], le type voulait réunir toutes les personnes ayant reçu un don, ayant évolué. Il ne devait pas réfléchir longtemps pour comprendre que l'évolution avait changé ce type en blaireau de première division ... Ca c'était de l'évolution ...

Ainsi, le chef des blaireaux était en train de réunir tous les blaireaux pour exterminer les humains et conquérir la Terre ... Helmut ne pouvait retenir un rire.

Le fameux homme qui se dirigeait vers le chef des blaireaux rétorqua ironiquement :

-Ouais, c'est lui le boss et vous devriez faire ce qu'il dit! Il est pas toujours de bonne humeur comme ça!


Helmut approuvait le ton insolent de l'homme. Il n'était pas seul à désapprouver le chef des blaireaux. Il sentait qu'il s'était fait un allié dans cette affaire ...

C'est ainsi qu'il rétorqua :

"Ch'suis t'accord afec le p'tit cas. Fous êtes le chef incontesté tes plaireaux, nous allons tous fous suifre dans la conquête du monte !"

Et il éclata d'un rire insolent et ironique.

Faisant mine d'exécuter sa menace précédente, il tenta alors de prendre son GSM de sa poche. Il se rendit toutefois compte avec horreur qu'il n'était plus entier mais bien en mille morceaux. C'était profondément dommage ... Des 213 GSM qu'il avait eus dans sa vie, c'était de loin le plus efficace ... Il utiliserait un autre téléphone pour commander un nouveau, ce n'était pas un réel problème. Après tout, il en aurait un flambant neuf !

L'incident l'ayant mis de mauvaise humeur, il décida d'éradiquer le chef des blaireaux une bonne fois pour toute. Une idée saugrenue lui vint alors à l'esprit.

Il lança à Kyle :

"Tu sais quoi ? Il y avait un plaireau à fiolon ici ... Il fient de partir mais seul lui sera capable de t'exterminer ! Nous étions en train de parler et il a técidé de lever une armée ! Il n'y a qu'un seul moyen de t'en sortir, tu tois le faincre immédiatement en tuel sinculier !"

Ayant espéré faire son effet, Helmut décocha un sourire ravageur pour ponctuer le tout. Soit il se débarrassait du chef des blaireaux soit il éradiquait un enquiquineur de première. Il ne pouvait qu'être gagnant dans cette histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Davis
Special
avatar

Nombre de messages : 314
Age : 24
Localisation : AU pôel nord XD
Points : 3767
Réputation : 9
Date d'inscription : 22/11/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
1000/1000  (1000/1000)
Pouvoir: Télékinésie

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Mar 22 Juin - 21:12

-Ouais, c'est lui le boss et vous devriez faire ce qu'il dit! Il est pas toujours de bonne humeur comme ça!

Les muscles de sa bouche se tendirent lorsque le nouveau venu parla,

*C'est quoi son problème à lui ?*

Kyle était totalement médusé, il ne comprenait pas pourquoi le jeune homme marchait dans son jeu, il était censé se demander ce qu'il lui arrivait, il n'était pas bon d'avoir une personne qui vous suit dans votre plan sans s'inquiéter de ce qu'il lui arrivait, être dans son dos, aussi Kyle se tourna de manière à ce que chacune des personnes présentent puisses aperçevoir la grandeur d'âme qu'était Kyle Redford.

Jusque là rien ne s'était déroulé comme l'avais souhaité le jeune homme, il était amoureux, il avait été forcé d'enfermer une jeune femme dans une benne à ordure, se faire ridiculiser par la foule alors qu'il venait de détruire un immeuble, trop longtemps s'était écoulé entre l'immeuble et ce qu'il vivait aujourd'hui, trop longtemps certes, mais il avait pu réfléchir dans son sanctuaire, c'était le côté de sa vie qui était désormais un coin obscur et mystérieux.

Mais alors que Kyle revenait sur les devants de la scène, les gens eut l'avait oublié et bien ce serait simple, il se rappellerait à leur bon souvenir !

C'est à cet instant que le jeune hippie se décida à quitter les lieux, et la suite, Kyle ne l'apprécia guère.


"Ch'suis t'accord afec le p'tit cas. Fous êtes le chef incontesté tes plaireaux, nous allons tous fous suifre dans la conquête du monte ! Tu sais quoi ? Il y avait un plaireau à fiolon ici ... Il fient de partir mais seul lui sera capable de t'exterminer ! Nous étions en train de parler et il a técidé de lever une armée ! Il n'y a qu'un seul moyen de t'en sortir, tu tois le faincre immédiatement en tuel sinculier !"

Kyle croyait rêvé comment la terre avait elle pu un jour porté un individu aussi stupide, comment voulait il que le hippie aie fomenté un complot contre lui alors qu'il n'avait nullement parlé. Il était donc temps de passer à l'action.

Tout d'abord le jeune milliardaire ce tourna vers l'inconnu, celui qui avait souhaité jouer dans son jeu et ainsi apparaitre comme un ennemi à Kyle et lui murmura :


"Jeune homme, vous êtes quelqu'un de singulièrement intelligent, mais ne jouez pas sur un coup, pensez à l'avenir, je ne suis pas n'importe qui, comprenez-le, marché dans une situation a laquelle vous n'étiez pas censé marcher, c'était surement la plus grave des erreurs que vous avez commise aujourd'hui, vous êtes un illustre inconnu pour moi (HJ: je me dois de semer le doute xD) mais ne vous en faites pas je découvrirai qui vous êtes."

Sur ce, Kyle se déroba à la vue du jeune homme pour s'approcher plutôt de "Monsieur, je suis con et j'ai un accent de merde", une fois arriver prêt de l'individu Kyle sortit de sa poche un poing américain, qu'il passa à sa main lentement tout en regardant l'Allemand dans les yeux et finalement lui dit:

"Votre stupidité vous perdra !"

Et le poing de Kyle Redford s'abattit sur l'Allemand, celui-ci s'écroula au sol, un fin filament de sang lui coulant sur la tempe gauche.

Et c'est ainsi que Kyle quitta le petit groupe qui venait d'être réduit d'une façon drastique, le vent et les nuages s'amplifièrent d'avantages et pourtant ce temps n'était plus liés à l'humeur de Kyle, il s'abattait maintenant sur New-York une tempête des plus destructrice, causé par le jeune milliardaire, mais totalement hors de son contrôle.

Arrivé près de la sortie du parc, Kyle poussa un cris de colère, et il sortit pour tomber sur une avenue, il observa, devant lui le chaos, des gens courraient dans tout les sens cherchant à se protéger de la tempête, déjà des blessés étaient étalé sur la route, fauché par des voitures, assomés par des débris voletant.

Kyle sourit, il savait enfin ce qu'il lui fallait faire pour asseoir sa domination sur le monde et il s'engagea sur l'avenue, s'enfonçant peu à peu dans les rues de la ville aux grattes-ciel qui n'était plus qu'un concentré de chaos.


*Qui m'aime me suive *

pensa Kyle, alors qu'il marchait d'un pas assuré sur la route de NY city.

HJ; Der" ceci est un post qui t'invite xD

HJ2: Adam, tu reviens tout de suite xD

HJ3: Helmut, je suis désolé mais là j'en pouvais plus mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroesrevenge.1fr1.net
Derrown Shan

avatar

Nombre de messages : 81
Age : 25
Localisation : À la poursuite de mon passé...
Points : 3647
Réputation : 32
Date d'inscription : 19/06/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1
Expérience:
420/500  (420/500)
Pouvoir: Activation et canalisation de pouvoirs

MessageSujet: Re: Balade spontanée   Mer 23 Juin - 18:12

J'étais curieu de connaître la suite des évènements... Bien sûr, je savais que je n'allais pas pouvoir prédire la réaction des protagonistes du parc, car je n'en connaissais aucun. Je restais donc à l'affut, prêt à intervenir quoi qu'il arrive. L'un des deux hommes décida de simplement partir, sans doute complêtement écoeuré de l'attitude du "Maître du monde à en devenir". Personne ne pouvait vraiment l'en blâmer...

L'autre, un Allemand, alla plus loin dans l'affront: il voulait défier Kyle dans un duel singulier! Savait-il se qu'il faisait??? Kyle n'avait-il pas déjà l'air assez menaçant comme cela? Qui aurait l'avantage dans ce combat?

Me crispant de tous mes muscles, je m'avançai de quelques pas, voulant donner mon point de vu sur cette idée. Mais Kyle réagit trop vite: il m'arrêta dans mon élan et dit:

-Jeune homme, vous êtes quelqu'un de singulièrement intelligent, mais ne jouez pas sur un coup, pensez à l'avenir, je ne suis pas n'importe qui, comprenez-le, marché dans une situation a laquelle vous n'étiez pas censé marcher, c'était surement la plus grave des erreurs que vous avez commise aujourd'hui, vous êtes un illustre inconnu pour moi, mais ne vous en faites pas je découvrirai qui vous êtes.

Donc, il ne savait pas qui j'étais? Pourtant, Thalia m'avait reconnu tout de suite? Plus j'avençais dans cette histoire, plus je m'enfonçais dans une marée de questions sans réponses. Malheureusement, ce doute me figea et je ne pu empêcher le coup de poing que Kyle envoya à l'Allemand.

Estomaqué, j'ouvris la bouche pour m'esclamer d'indignation, mais une petite voix dans ma tête me disait de jouer le jeu. Je devais rester neutre, ne pas attirer les soupçons. Mais comment rester indifférent au sang coulant sur la tempe du gars?

Je m'approchai de lui pour au moins vérifier s'il n'était pas en danger. Heureusement, il n'allait hériter que d'une grosse bosse et d'une large gâle de sang. Relevant la tête, je vis Kyle s'éloigner en direction d'une avenue. Profitant du fait qu'il était plus loin, je me penchai vers l'Allemand pour lui chuchotter à l'oreille:

-Ne vous inquiéter pas, je vais m'occuper de lui!

Puis, je m'élançai derrière Kyle. J'ignorais ce qui allait se passer par la suite, mais je me devais de percer les mystères derrières toute cette histoire rocambolesque. Thalia m'avait reconnu tout de suite, tandis que Kyle non. À moins qu'il ne me reniait? Pouvait-il faire une chose pareil? Ou bien, tout cela était une tactique pour m'attirer dans un piège des plus tordus...

Quoi qu'il en soit, je me devais de poursuivre Kyle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Balade spontanée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Balade spontanée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Balade en amoureux (pv Charlotte)
» Petite Balade Avec Pauline (pv elle)
» Balade en ville [PV : Menthos]
» Balade rafraichissante [pv]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes Revenge RPG :: New York :: Central Park :: Central Park-
Sauter vers: